Modélisation des relations entre la lithologie des formations superficielles et la morphologie des versants en Basse-Normandie (France) : application à une cartographie thématique prédictive

par Eric Mathey

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Jean-Jacques Macaire.

Soutenue en 1997

à Tours .


  • Résumé

    Les formations superficielles masquent la quasi-totalité des substrats sous-jacents. L'étude de ces formations pose de nombreux problèmes liés à la diversité lithologique des substrats nourriciers, la variété des processus de leur genèse, et l'hétérogénéité de leur distribution en surface due notamment à la variabilité du facteur morphologique. L'objectif de ce travail est de déterminer et de modéliser les relations entre la lithologie des formations superficielles (épaisseur et granularité) et la morphologie des versants. La recherche de ces relations a nécessité un inventaire préalable de tous les paramètres morphologiques (100) susceptibles d'intervenir dans les variations de la lithologie des formations superficielles (épaisseur et granularité). Ces parametres ont été subdivises en : 1) paramètres globaux (altitude, pente) ; 2) paramètres de profil d'un versant (pente, courbure d'un profil) ; 3) paramètres de forme d'un profil (pente, courbure d'une forme convexe ou concave). Trois bassins versants de petite taille (1 km#2) en Basse-Normandie (France), sur trois substrats différents (grés et schistes, granite, calcaires) ont ensuite étudies. Cette étude a montré que la lithologie des formations superficielles sur chaque versant varie en fonction de : 1) la lithologie du substrat ; 2) certains paramètres morphologiques : pente, exposition, position la modélisation des relations lithologie-morphologie, basée sur les observations précédentes, a mis en évidence les paramètres morphologiques les plus explicatifs des variables lithologiques étudiées. Les paramètres prépondérants sont les paramètres de forme et de profil de versant, en proportion et en nombre différents selon les bassins et les variables lithologiques modélisées. Les cartes (1/5000) de l'épaisseur et de la granularité des formations superficielles, simulées à partir des modèles, se sont révélées conformes aux observations de terrain. Les méthodologies proposées dans ce travail ont permis de fournir des outils de compréhension de la répartition des formations superficielles et de leur évolution dans le paysage.

  • Titre traduit

    Modelling of relationships between the lithology of surface formations and the morphology of hillslopes in basse-normandie (france) - as applied to a foreseeable thematic mapping


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (339 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 110 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.