Rythmes de decharge de poissons electriques (mormyridae) : aspects structuraux et fonctionnels

par CATHERINE LITEL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Eric Thibout.

Soutenue en 1997

à Tours .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les mormyres, poissons des eaux douces africaines, emettent en permanence des impulsions de quelques volts ayant un role d'electrolocalisation et d'electrocommunication. Ces impulsions, de forme et d'intensite constantes pour un individu donne, sont emises a des intervalles de temps (intervalles inter-impulsions) tres variables. Deux parametres ont ete utilises pour caracteriser ces rythmes de decharge : le nombre d'impulsions par seconde (cadence de decharge) et leur organisation temporelle. La nature, les causes, et les fonctions de la variabilite de ces rythmes font l'objet de notre etude. Une description des rythmes emis par des individus isoles, sous l'influence de divers facteurs (cycle circadien, presence de nourriture, comportement locomoteur, espece et stade de developpement), montre que la cadence et l'organisation temporelle portent des indications sur l'activite locomotrice, les especes et les individus. Ces deux parametres pourraient donc avoir un role de communication. Place dans une situation de choix entre un individu familier et un individu inconnu g. Petersii montre une attirance pour l'individu familier. Cette attirance est cependant trop faible pour tenter d'isoler les signaux impliques. Une experience de conditionnement montre que g. Petersii discrimine des rythmes synthetiques de decharge qui different a la fois par leur cadence et leur organisation temporelle ou uniquement par leur cadence. Aucune discrimination n'est observee entre des rythmes ne differant que par leur organisation temporelle. Une experience de double choix, utilisant les reponses spontanees des poissons a des stimuli naturels et synthetiques, confirme la predominance de la cadence de decharge. La cadence etant contrainte par la fonction d'electrolocalisation, peut-on parler de communication chez les poissons electriques ou s'agit-il d'une forme particuliere d'eavesdropping ou un signal emis par un individu pour une fonction d'electrolocalisation est utilise par un congenere ?

  • Titre traduit

    Discharge rhythms in weakly electric fish (mormyridae) : structural and functional aspects


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 127 P.
  • Annexes : 205 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU de Grandmont.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-1997-TOUR-4020

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997TOUR4020
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.