Libéralisme et école primaire publique en Equateur 1895-1925

par Emmanuelle Sinardet

Thèse de doctorat en Études latino-américaines

Sous la direction de Ève-Marie Fell.

Soutenue en 1997

à Tours .


  • Résumé

    L'étude des reformes scolaires concernant le primaire cherche, à travers l'approche éducative, à cerner la nature du libéralisme équatorien qui s'installe au pouvoir en 1895 après des décennies de régime conservateur. Le projet libéral n'est pas seulement politique mais aussi social et l'école représente l'axe primordial de réformes en faveur de la modernisation du pays et sa population. Pour parvenir à insuffler le progrès, l'école doit en premier lieu être démocratique et obligatoire, et accueillir ainsi l'ensemble des Equatoriens. Elle doit également être laïque, car l'église représente pour les libéraux une force obscurantiste et un frein à la modernisation nationale. Il convient donc de la soustraire à l'influence du clergé qui, avant 1895, la dirige et la contrôle. Signalons que la laïcisation de l'école primaire semble a priori une originalité parmi les pays andins qui préfèrent collaborer avec l'église plutôt que de l'affronter. L’étude s'appuie sur un corpus de textes officiels tels les discours, mémoires et rapports annuels des ministres et secrétaires concernés, un corpus de textes de loi, ainsi que les articles et revues politiques, pédagogiques ou religieuses de l'époque. L’analyse s'articule autour de deux axes : d'une part les reformes éducatives telles que le régime les présente et les décrit, d'autre part les mêmes reformes telles qu'elles sont appliquées sur le terrain. Notre intention est de confronter les conclusions de ces deux approches tout au long de l'étude afin de cerner, au-delà des discours ou des intentions affichées, la véritable nature du projet libéral. Les reformes éducatives sont également analysées à travers les enjeux idéologiques qu'elles représentent. Cette approche permet ainsi de comprendre la violence des luttes politiques et d'appréhender le rôle joué par l'école dans les projets que nourrissent pour l'Equateur les conservateurs ultramontains, les libéraux et les catholiques progressistes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (853 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 788-836 (616 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service commun de la documentation. Bibliothèque d'Espagnol.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2.866.66.SIN.LIB
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.