Connaissance émancipatoire et histoire de vie en collectivité : les pratiques du mouvement Atd Quart monde

par Patrick Brun

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Gaston Pineau.

Soutenue en 1997

à Tours .


  • Résumé

    Les milieux défavorises souffrent aujourd'hui de handicaps accrus du fait de la fragilité croissante de notre société en lien tant avec les problèmes de l'emploi que de la disparition des cadres sociaux traditionnels. L’émancipation de ces milieux exige une décentration des intervenants vers les acteurs et l'émergence d'une parole autonome de ceux-ci. La connaissance, moteur de cette émancipation ne peut demeurer un processus exogène et unilatéral, mais doit pouvoir se constituer comme partage des savoirs. La démarche des histoires de vie en formation nous offre à la fois le moyen et le lieu d'émergence d'une telle connaissance. Elle instaure en effet un double processus de construction de son expérience dans une temporalité, du côté de l'acteur, et de compréhension du "monde vécu" de celui-ci, Du côté de l'interlocuteur. Cette co-construction s'édifie dans la dialectique relationnelle et narrative qui relie narrateur et narrataire. Il s'en suit que ce travail se forme dans le milieu du discours : renonciation des acteurs individuels s'appuie sur l'existence en arrière fond d'une "culture collective" dont il conviendra d'éclairer la nature. Dans l'analyse que nous proposons, cette "culture" est portée par un mouvement institué : le mouvement Atd Quart monde. Depuis sa création, ce mouvement utilise en effet la dynamique de l'expression des acteurs sur leur propre vie à la fois comme source de compréhension de leur agir, prise de conscience émancipatoire et témoignage pour une reconnaissance sociale de leur vécu. Nous étudierons plus spécialement une autobiographie produite en interaction : "Kolette". Notre travail s'inscrit dans le cadre d'une application des réflexions menées notamment par Jurgen Habermas sur l'agir communicationnel, Paul Ricoeur sur l'identité narrative, et plus généralement, le travail de recherche en éducation des adultes conduit par g. Pineau, M. Finger, m. Fabre. . . , expression d'un nouveau paradigme en sciences humaines

  • Titre traduit

    Emancipatory knowledge and life history in a collectivity. : the fieldwork of Fourth World ATD movement


  • Résumé

    TThe underprivileged class suffer from everyday uncertainties, not only because they have most of handicaps, but also because their weakness brings to light the question of their own identity. The emancipation of this underprivileged class therefore requires motivation on part of the training staff to their task whilst taking into account the opinions of the assisted. The knowledge, the very drive of this emancipation, cannot remain an isolated and unilateral process but must be disseminated. The process of life stories into training offers us both the means and the place from where the development of such knowledge will come. It is the result of a co-construction between the actors or persons involved and the helpers, or trainers. This co-building process will evolve from relational and narrative dialogue which links both trainer and the person involved. Therefore it follows that this work takes place in the mids of the dialogue; the training of the participants depends upon a background of a "collective culture" which must be periodically monitored. In the analysis which we are putting forward, this "culture" is the work of the Atd Fourth World movement. Since it was founded, the movement has been utilising the participants' dynamic expression of their own lives as part of the group so as to gain both an understanding of their actions and the awareness to accept a social recognition of their struggle for life. We will study in particular the interactive autobiography "Kolette". Our work stands within the range of studies carried out in particular by Jurgen Habermas on communicational behaviour, Paul Ricoeur, on the narrative identity, and more generally speaking, the research work in adult training (G. Pineau, M. Finger, M. Fabre. . . ) who looked at life stories and experiential training as proof of a new example in the human sciences covering the junction of hermeneutic, narrativity, and the philosophy of vocal presentation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (771 f., pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 720-738 (308 ref.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.