La relation authentique (présupposés philosophiques) : Œdipe de Sophocle comme fil conducteur

par Christian Nicolas

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Louis Vieillard-Baron.

Soutenue en 1997

à Tours .


  • Résumé

    Il nous faut en quelques mots définir ce qu'est la relation authentique. A l'origine du mot authentique, nous trouvons le vocable grec "authentes" qui a pour sens premier "le meurtrier de ses propres mains". La présence de la racine "autos" renvoie à l'idée de cause et de pouvoir, c'est-à-dire qui est cause de, le maitre de, c'est-à-dire encore le véritable auteur. La relation authentique c'est le passage d'une soumission à une libération, c'est le voile déchiré. C’est accéder à ce qui est en soi. Cette libération est impossible sans autrui. C’est pour cela que nous avons voulu en faire un concept unique : la relation authentique. C’est un mécanisme psychologique inconscient, composé de cinq phases dont la plus spectaculaire est la troisième que nous avons appelé la "situation-fondatrice" qui fut trop longtemps rejetée comme un artefact de la vie de groupe. . . Afin de pouvoir interpréter ce mécanisme inconscient, il nous a fallu passer par le mythe. Le personnage qui s'est impose à nous parce qu'il vit une situation-fondatrice est paradoxalement le plus inauthentique de tous les personnages de la mythologie grecque : c'est Œdipe. Celui qui mit tout son courage à découvrir sa vérité. Ce sont les différentes phases de la vie d'Œdipe dans l'œuvre de Sophocle qui vont devenir notre modèle mythique. La relation authentique est bien plus qu'un accident de parcours dans la vie de groupe, elle est un mécanisme individuel inconscient qui est porteur de sens. Elle est un passage aux frontières. Elle affirme des nouvelles valeurs, une nouvelle donne métaphysique. Cette authenticité trouvée génère des conflits et des ruptures avec la famille et les proches. Celui qui en fait l'expérience passera par une errance, avant de parvenir à une pleine acceptation de soi ; il vivra sans le savoir le modèle mythique présent dans le diptyque de Sophocle.


  • Résumé

    A short definition of the authentic relationship is necessary. The greek term "authentes" which means basically "one who murders with his own hands" can be found at the origin of the word "authentic". The presence of the root "autos" refers to the idea of cause and power, i. E. Who is the cause of, the master of, i. E. Again, the real author. The authentic relationship is the passage from submission to freedom, it is tearing the veil. It is having access to what is in oneself this release is impossible without one's fellow-beings. That is why we have wished to make it a unique concept. It is an unconscious psychological process, going through 5 stages, among which the most spectacular is the third, which we have called "the founder-situation", which has been rejected for too long as an artefact of collective life. In order to be able to interpret this unconscious process, we had to use the myth. The character who was obvious because he is living in a founder-situation is paradoxically the most unauthentic of all the characters in greek mythology: he is Oedipus. The one who bravely applied himself to discover his own truth. The successive stages in Oedipus’s life in the work of Sophocles will become our mythical model. The authentic relationship is much more than an obstacle in the life of a group. It is a meaningful individual unconscious process. It is a passage beyond the frontier. It is asserting new values, a new metaphysical deal. This newfound authenticity engenders conflicts and break-ups with the family and close relatives. The person who experiences them will wander before reaching full self-acceptance. Without being aware of it, he or she will be living through the present mythical model in Sophocles’ diptych.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (346 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 250 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.