Les annotations de chanteurs dans les matériels d'exécution des opéras de Rossini à Paris (1820-1860) : contribution à l'étude de la grammaire mélodique Rossinienne

par Damien Colas

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Jean-Michel Vaccaro.

Soutenue en 1997

à Tours .


  • Résumé

    Contrairement à l'affirmation de Duprez (L'Art du chant, 1847) communément admise jusqu'au début du XXe siècle, Rossini ne fut pas le premier compositeur à abolir la liberté d'improvisation des interprètes. Sa musique vocale était au contraire pensée, tant dans sa phraséologie que dans ses symétries à grande échelle, de manière à être variée et ornée. Les matériels d'exécution des opéras de Rossini conservés à Paris contiennent quantité d'annotations manuscrites de la main des chanteurs qui n'ont jamais été étudiées jusqu'à présent. Le but de la thèse de doctorat a été double : d'une part rassembler ces données fragmentaires et disséminées pour les rendre accessibles au public (transcription des puntature des récitatifs, cadences, interpolations des cantabili et variations des reprises, vol. IV), et d'autre part en extraire de nouveaux éléments de réflexion quant au fonctionnement du langage mélodique rossinien. Cette seconde phase du travail a consisté en l'identification, le classement et la comparaison des éléments et formulaires ; du langage ornemental (vol. III). Il m'est apparu ainsi que les signaux de segmentation de la phrase mélodique sont des emplacements privilégiés d'ornementation, caractérisés par des modalités propres de variation mélodique. Si la cadence est une entité reconnue et si ses procédés de construction sont partiellement décrits dans les traités, j'ai individualisé la désinence ; signal de terminaison à l'échelle du vers mélodique, et les principes de variation qui lui sont relatifs - domaine à ma connaissance resté inexploré dans la littérature didactique de l'époque (chapitres 1 et 2). Pour le corps de la phrase, j'ai individualisé également trois procédés de base - l'ornementation locale ; l'interpolation et la substitution - et mis en évidence les différents archétypes de formula qui s'y rattachent (chap. 3). Cette étude paradigmatique de l'ornementation sera prochainement complétée par une approche syntagmatique.

  • Titre traduit

    The singers' annotations in the role parts of Rossini 's operas in Paris (1820-1860) : a contribution to the study of Rossini an melodic grammar


  • Résumé

    As opposed to the idea expressed by Duprez (L'Art du chant, 1847), currently acknowledged until the beginning of the 20th century, Rossini did not abolish the singers' liberty of improvisation. His vocal music was conceived, on the contrary, in its phraseology as much as in its use of symetries on a large scale, in order to be varied and ornamented. The role pans of Rossini’s operas which are conserved in Paris contain many manuscript annotations from singers' hands, which have not been studied yet. The aim of the ph. D. Thesis has been twofold: first, to gather this fragmentary data in order to make it available for the public (transcription of recitatives' puntature, cadenzas, + interpolations; in the cantabili and variations in the re-entries, vol. IV), and, second, to extract from this material new elements of reflection about the way Rossini an melodic language works. This second phase of work consisted in the identification, classification and comparision of the formulaic elements of the ornamental language (vol. Iii). It appeared to me that the sentence segmentation signals are privileged positions for the ornamentation, characterized by specific modalities of melodic variation. Beside the cadenza, whose construction processes are partially described in the treatises, I individualized the + desinence; ending signal on the scale of the melodic verse, and its principles of variation. As far as I know, these aspects remained unnoticed and unexplored in the didactic literature of that time (chapters 1 & 2). For the main body of the melodic sentence, I individualized three basic techniques of ornamentation - the + local; ornamentation, the interpolation and the substitution - as well as the different archetypes of formula they are built on (chap. 3). This paradigmatic study of ornamentation will be completed in the near future by a syntagmatic approach.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (459, 262, 209 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.