Etude de nuages magnetiques associes a des ejections de matiere coronale mesures a l'aide du satellite wind

par Nicolas Lormant

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Henri Rème.

Soutenue en 1997

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les ejections de matiere coronale (cme) sont les manifestations spectaculaires de l'evolution du champ magnetique solaire. Environ un tiers d'entre elles se manifestent sous forme de nuages magnetiques dans le vent solaire. Ce sont de larges structures tridimensionnelles dont le diametre atteint 0,25 unite astronomique a l'orbite terrestre. Ils sont egalement connus pour etre a l'origine des orages geomagnetiques. Lance le 1er novembre 1994, le satellite wind, concu pour l'etude du vent solaire dans le cadre du programme international solar - terrestrial physics (istp), a detecte une dizaine de nuages magnetiques, permettant ainsi d'approfondir notre connaissance de ces structures. Ainsi, a travers l'etude de deux nuages (octobre 1995 et janvier 1997), il a ete possible de mettre a jour l'existence de doubles faisceaux d'ions, dans des conditions de plasma particulieres. L'existence simultanee de flux bidirectionnels d'electrons suprathermiques permet d'envisager un scenario plausible quant a la structure magnetique des nuages.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 192 P.
  • Annexes : 116 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1997TOU30300
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.