Etude fonctionnelle et rôle physiologique des protéines chaperons GroES et GroEL de la bactérie Eschericchia coli

par MARIE-PIERRE CASTANIE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Olivier Fayet.

Soutenue en 1997

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Les chaperons moleculaires forment une famille de proteines dont le role est d'aider d'autres polypeptides a se replier, sans pour autant intervenir dans leur structure finale et dans leur fonction. Chez e. Coli, la chaperonine groel, 60kda, fonctionne avec son cochaperon, groes pour promouvoir via l'hydolyse d'atp, le repliement de substrats partiellement denatures ; ces deux proteines sont necessaires a la vie cellulaire a toutes temperatures. Nous avons realise une etude structurale et fonctionnelle d'une proteine groel tronquee pour 141 acides amines dans sa partie carboxy-terminale. Cette proteine est apparue capable, d'une part de former des dimeres in vivo et in vitro, et d'autre part, d'interagir avec groes de maniere beaucoup plus forte que la proteine sauvage. Elle ne possede cependant plus d'activite atpase mais peut encore fixer des substrats denatures, et ce malgre l'absence de cavite centrale. Dans un deuxieme temps, nous nous sommes interesses a la place des proteines groe dans la physiologie cellulaire, ainsi qu'a l'identification de leurs cibles. Nous avons construit une souche deletee pour l'operon groe, et possedant ces genes sur un plasmide sous controle d'un promoteur inductible. En situation de carence en proteines groe, divers phenotypes ont ete observes, similaires a ceux causes par une mutation groe thermosensible. Cette souche ne nous a pas permis d'isoler des suppresseurs multicopies pouvant pallier a la carence en proteines groe. Une autre approche, basee sur la suppression du phenotype thermosensible de mutants groe, a donc ete utilisee pour rechercher des cibles critiques ou des partenaires des proteines groe. De cette maniere, nous avons identifie un suppresseur multicopie de la thermosensibilite associee a une mutation groe : le gene rof ; il code pour une petite proteine de fonction inconnue, qui copurifie avec la proteine rho, un facteur de terminaison de la transcription. Le mecanisme de la suppression mediee par rof est actuellement en cours d'investigation. De plus, nous avons entrepris une recherche de suppresseurs chromosomiques de la thermosensibilite liee a des mutations groe. Pour l'instant, nous avons identifie les regions du chromosomes ou se situent ces mutations suppressives et l'identification precise des loci impliques devrait permettre la mise en evidence de certaines cibles critiques, ou de partenaires, des chaperons groe.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 141 P.
  • Annexes : 213 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1997TOU30262
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.