Contribution à l'étude des phénomènes d'altération des résistances des bétons confectionnés par temps chaud

par Michel Mouret

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Alain Bascoul.

Soutenue en 1997

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est de rechercher les causes des baisses de performances mecaniques des betons d'usage courant confectionnes et mis en uvre par temps chaud. L'analyse bibliographique effectuee decrit d'un point de vue general les effets prejudiciables du temps chaud sur le materiau beton a tous les stades de son developpement et s'attache a faire plus particulierement l'etat des connaissances sur : - les effets de la temperature elevee sur la microstructure du beton, - les causes physiques et chimiques qui peuvent expliquer les diminutions de resistance des betons avec l'elevation de la temperature. La plupart des resultats rapportes, obtenus en situation reelle sur chantier ou simulee en laboratoire montre que les effets d'un temps chaud sur le beton sont le plus souvent prejudiciables. La multitude des facteurs impliques et la complexite de leurs effets ne permettent pas d'expliquer les phenomenes rencontres. Neanmoins, des regles de l'art et des dispositions reglementaires fixent un certain nombre de parametres. Malgre ces dispositions, les professionnels cimentiers et betonniers restent encore confrontes a des baisses de resistance des betons realises en periode estivale. Le programme experimental consiste d'une part a reproduire en laboratoire les conditions du betonnage par temps chaud, d'autre part a en mesurer les effets sur des caracteristiques mecaniques et physico-chimiques des betons frais et durcis. Les parametres qui varient sont : - la temperature initiale du beton, - les moyens de maintenir la consistance visee (ajout d'eau, emploi d'un fluidifiant), - la conservation des eprouvettes de controle, - la composition des betons. Les resultats montrent que la diminution de resistance lorsque la temperature initiale du beton augmente est le plus souvent liee a des diminutions de compacite entrainees par une augmentation de la quantite d'eau et/ou du volume d'air occlus. A 28 jours, ces variations de compacite correspondent a : - une augmentation de la porosite, de la permeabilite et de l'absorption d'eau, - une structure aeree de l'aureole de transition. La conservation des eprouvettes a une temperature elevee aux tres jeunes ages, c'est-a-dire dans des conditions non normalisees, constitue un facteur d'autant plus aggravant que le dosage en ciment augmente. Cependant, l'etude montre que le degre d'hydratation mesure a 28 jours ne peut etre correle aux variations de resistances induites par les conditions de temperature et la maniere de maintenir la consistance. Ainsi, l'ensemble des resultats confirme que les recommandations existantes sur les precautions a prendre lors d'un betonnage par temps chaud, lorsqu'elles sont strictement respectees, sont suffisantes et justifiees.

  • Titre traduit

    About phenomena of strength impairment of concrete mixed in hot weather


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 290 P.
  • Annexes : 161 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1997TOU30239

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997TOU30239
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.