Importance de la troisième région variable de la chaine HLA-DRbêta dans la sélection de la région CDR3bêta du TCR et dans la spécificité de fixation des peptides antigéniques

par Bader Yassine-Diab

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Claude de Préval.

Soutenue en 1997

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail concerne l'etude des interactions trimoleculaires entre les molecules hla-dr, le peptide et les tcr des lymphocytes t cd4#+. Pour comprendre l'importance de la molecule hla-dr dans la fixation des peptides antigeniques et dans l'interaction avec le recepteur des cellules t, nous avons etudie le role des residus polymorphes de la 3#e#m#e region variable de la chaine dr dans le cas d'une presentation specifique d'antigene ainsi que dans une pathologie auto-immune, la polyarthrite rhumatoide. Dans un premier temps, nous avons etudie la fixation de 23 peptides synthetiques issus du fragment cb11 du collagene ii humain sur 22 cellules ebv homozygotes exprimant les molecules hla-dr associees ou non a la susceptible a la polyarthrite rhumatoide. Ce travail nous a permis de : 1- caracteriser un peptide du collagene ii humain qui se fixe de facon preferentielle sur les molecules hla-dr impliquees dans la susceptibilite a cette maladie. 2- montrer que la specificite de fixation de ce peptide est mediee par le residu 74 de la 3#e#m#e region variable chaine de la molecule dr. Ensuite, nous avons etudie le repertoire des clones t restreints par deux molecules hla-dr de sequences tres proches qui ne different que par trois acides amines localises dans la 3#e#m#e region variable de la chaine aux positions 67, 70 et 71. Pour definir le role respectif de chacun de ces residus, nous avons travaille avec des transfectants fibroblastiques murins qui expriment un seul type de molecules hla-dr (naturelles ou mutantes). Nous avons analyse la reconnaissance d'un peptide degenere, le peptide ha (306-318) de l'hemagglutinine de l'influenza, presente par huit molecules hla-dr qui different entre elles par un, deux ou trois acide (s) amine (s). Les effets de substitutions a ces trois positions ont ete analyses, et l'usage des genes et des tcrs d'environ 30 clones t a ete determine. Ces travaux ont montre : 1- l'importance du residu 71 de la chaine dr dans la reconnaissance du tcr pour l'ensemble des clones restreints soit par dr0101, soit par dr0103. 2- la nature des acides amines de differentes regions hypervariables du tcr qui interagissent avec les molecules hla-dr ou les peptides. L'ensemble de ces travaux a permis de mieux comprendre la nature des interactions qui resident entre les molecule hla-dr, le peptide antigenique et le recepteur des cellules t, et de proposer un modele de reconnaissance impliquant differents residus de ces trois molecules.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [4]-247 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1997TOU30198
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.