Etude comparative sous champ magnétique intense des sels de Bechgaard (TMTSF)2AsF6 et (TMTSF)2NO3 : effets de la mise en ordre du réseau d'anions

par Abdelhadi Narjis

Thèse de doctorat en Physique de la matière condensée. Conducteurs organiques

Sous la direction de Jean-Pierre Ulmet.

Soutenue en 1997

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Des mesures de magnetoresistance transverse ont ete realisees sous champ magnetique intense, a pression ambiante et dans un large domaine de temperature afin d'etudier et de comparer les deux sels de bechgaard (tmtsf)#2asf#6 et (tmtsf)#2no#3 (ou tmtsf est le tetramethyltetraselenafulvalene) qui different par la geometrie de leurs anions. Apres avoir etudie l'influence du champ sur la condensation de l'onde de densite de spin, nous nous sommes interesses aux oscillations de la magnetoresistance periodiques en 1/b qui apparaissent dans ces composes. Les anions asf#6 etant centrosymetriques, ils ne subissent donc pas de mise en ordre et le compose (tmtsf)#2asf#6 reste metallique jusqu'a la condensation l'onde de densite de spin aux alentours de 11. 5k. Dans cet etat, une serie d'oscillations de frequence (208 4)t apparait a partir d'un champ d'environ 15t. On note que l'amplitude de ces oscillations presentent un maximum aux alentours de 3k, temperature qui coincide avec celle correspondant au maximum de la magnetoresistance monotone. Les anions no#3 sont triangulaire et conferent ainsi au compose (tmtsf)#2no#3 la possibilite d'une mise en ordre aux alentours de 41k. Deux series d'oscillations ont ete observees egalement dans l'etat onde de densite de spin (t#o#d#s = 9. 4k). La premiere de frequence fondamentale (63 1)t apparait a bas champ a partir de 6t environ alors que la seconde apparait a plus fort champ (vers 16t environ) avec une frequence de (248 5)t mais reste superposee a la premiere jusqu'a environ 23t. De meme, un maximum d'amplitude des deux series d'oscillations est constate vers 4. 2k. Nous nous sommes bases sur deux modeles (en l'occurrence celui d'uji pour asf#6 et celui de kishigi et machida relatif a no#3) pour expliquer l'origine des oscillations de la magnetoresistance ainsi que le comportement de leurs amplitudes vis a vis du champ et de la temperature.

  • Titre traduit

    Comparative study at high magnetic fields of the bechgaard salts (tmtsf)asf#6 and (tmtsf)no#3 : effects of anion ordering


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [5]-145 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1997TOU30161
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.