La transformation in vitro des lymphocytes T humains par Herpes virus saïmiri (HVS): une source permanente pour l'étude des sous-populations T

par Ahmed Majed Saadawi

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Mogens Thomsen.

Soutenue en 1997

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Herpesvirus saimiri (hvs) est capable de transformer efficacement les cellules t humaines in vitro en croissance permanente. Les cellules t transformees conservent les proprietes essentielles des lymphocytes t normaux y compris la specificite antigenique. Dans ce travail des lignees t transformees exprimant cd4#+ ou cd8#+ ont ete etablies apres infection de cellules mononucleees du sang peripherique ou de lignees t de donneurs sains. Les cellules t peuvent egalement etre transformees par hvs. Une clone t exprimant le tcr a ete transforme et maintenu en culture continue pendant 9 mois. La presence de l'adn episomal d'hvs dans les cellules t transformees a ete mise en evidence par la technique d'hybridation in situ. Des particules virales infectieuses ne sont pas relargees dans le surnageant de culture. Nous avons montre que les cellules t extraites de membranes synoviales de malades atteints de polyarthrite rhumatoide (pr) peuvent etre transformees. Quatre lignees t rhumatoides transformees ont ete comparees a leurs progeniteurs pour la presence des clones dominants impliques dans la pr. La distribution des differentes familles v peut etre modifiee plusieurs mois apres transformation, tout en conservant la presence des clones dominants. Des cellules cd8#+ cd57#+ provenant d'un malade apres une greffe de moelle allogenique ont ete pour la premiere fois transformees. Des lignees t transformees ont ete utilisees pour etudier l'effet de ldl oxyde sur l'activation lymphocytaire t afin d'expliquer certains mecanismes immunopathologiques de l'atherosclerose.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [11]-146 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1997TOU30099
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.