Influence de la composition des exopolysaccharides de Pseudomonas aeruginosa sur l'adhésion de cet agent aux cellules de l'épithélium respiratoire et sur les fonctions effectrices des macrophages

par Christophe Pasquier

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Bernard Pipy.

Soutenue en 1997

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'apparition de souches muqueuses de pseudomonas aeruginosa, par production d'exopolysaccharides, est responsable du passage a la chronicite des infections a p. Aeruginosa et de l'echec therapeutique. La composition de ces exopolysaccharides, riches en alginate, est heterogene et pourrait expliquer les differences de comportement des souches productrices vis-a-vis des reponses de l'hote. Pour aborder ce probleme, nous avons choisi d'etudier le role de la composition chimique de ces exopolysaccharides a deux niveaux : (1) l'adhesion de p. Aeruginosa aux cellules de l'epithelium respiratoire et (2) la reponse anti-infectieuse des macrophages. Sur les macrophages, nous avons examine la phagocytose de p. Aeruginosa et la production de radicaux libres oxygenes. Nous montrons que les alginates et les polysaccharides neutres, associes dans la composition des exopolysaccharides, ont une activite inhibitrice sur la phagocytose de p. Aeruginosa par les macrophages peritoneaux de souris et l'adhesion aux cellules epitheliales respiratoires. L'adhesion a ces cellules est plus importante pour les cellules de mucoviscidose (mutation <f508). Son inhibition par les exopolysaccharides est principalement due aux polysaccharides neutres. Par contre, l'effet des polysaccharides neutres et des alginates sur la production de radicaux libres par les macrophages sont opposes ; les polysaccharides neutres sont responsables de l'effet inhibiteur sur la production des radicaux libres oxygenes par un effet piegeur, alors que l'alginate favorise cette reponse induite par p. Aeruginosa. Nous confirmons sur des monocytes humains et des macrophages, derives de ces cellules apres culture ou action de l'interleukine 4, que le d-mannose, entrant dans la composition des polysaccharides neutres, a un effet piegeur sur les radicaux libres oxygenes alors qu'il n'a pas d'effet sur la phagocytose. En conclusion, nous montrons que le contenu en polysaccharides neutres des exopolysaccharides de p. Aeruginosa peut influencer d'une part, le pouvoir pathogene de ces agents et d'autre part, les fonctions effectrices des macrophages.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [5]-157 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1997TOU30086
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.