Itineraires de jeux dans la premiere decennie romanesque de j. M. G. Le clezio. (1963-1973)

par Chantal Etcheverry

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Michel Bressolette.

Soutenue en 1997

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La decennie romanesque 63-73 de j. M. G. Le clezio se caracterise par un discours critique sur la double tension de l'ecriture : elle est donnee a la fois comme une contingence et se presente comme un ensemble construit, issu d'un heritage culturel donne, auquel l'ecrivain ne peut echapper. La question recurrente de cette periode est la suivante : comment utiliser au mieux cet outil paradoxal? le recours a la dimension ludique du langage constitue une des reponses que choisit j. M. G. Le clezio, par la mise en oeuvre de situations romanesques, fondees sur les polarites agonistiques du jeu. Le jeu ontologique pose un rapport antagoniste entre la contingence de la vie humaine et la presence immuable de forces materielles et cosmiques. Un jeu de relations ambivalentes est expose, ou alternent fantasmes d'agressions deleteres et scenes d'extases fusionnelles avec la matiere. La fonction d'adaptation traditionnellement assignee au jeu, trouve une application paradoxale dans cet univers romanesque : les enjeux individuels engendrent une deconstruction du moi des personnages, qui invite le lecteur a se demander si le jeu ontologique ne consiste pas a apprendre a perdre pour mieux se perdre. Le jeu linguistique s'inscrit dans une strategie du pari litteraire : donner du jeu au langage. Le principe de tension entre la fonction cognitive et sensitive des experiences scripturales, constitue le parcours du "voyage du verbe" de j. M. G. Le clezio. Les nombreuses pratiques ludiques attestent de cette latitude temporairement donnee au langage, pour combler la circularite infinie de ses signes. La fonction sensitive du langage se fonde sur la presence de "la voix originelle" du monde, qui doit retrouver les forces elementaires de la vie. Il y a dans cette demarche, l'entree dans l'univers de la poesie, qui relie le mot a la chose selon un pacte magique, dans la resolution ultime du silence.

  • Titre traduit

    Le clezio's playful use of language in his first novel writing


  • Résumé

    During the decade 1963-1973, le clezio's novels are characterized by a conflict within his writing he presents it as the result of contingency and a structured cultural background, which no writer can escape. How to find the best literary solution to this paradoxical problem, is the central preoccupation of this period. One solution is the adoption of playful language to dramatize adversarial events. The ontological play is founded on an antagonistic relation between the contingency of humain life and the immutable presence of material anhd cosmic forces. Le clezio depicts fantasies of frightful cosmic brutality, alternating with ecstatic union with the universe. Play, which usually acts as a means of integration, in the universe of his novels has the opposite function of alienation and disintegration of the heroes. This causes the reader wonder wether the ontological play does not consist in learning how to lose so in order to find the best way to lose one self. The linguistic play isin keeping with the great wager that is the core le clezio's writing "le voyage du verbe" is a tension between the cognitive and the sensory functions of experiments in writing. The author pratices elaborate abstract linguistic games, vacillating between then and concrete descriptions of sensory life. Ultimately le clezio chooses the latter, because it is in harmony with the original, authentic voice of the world. It achieves an ecstatic silence at the heart of the cosmos.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (386 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 127 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.