Poésie et jeu : une approche de la poésie française contemporaine des années 1920 à nos jours

par Guillemette Garcia Deguise

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de LUCIENNE CANTALOUBE FERRIEU.

Soutenue en 1997

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Constatant une nette propension au jeu verbal dans certaines oeuvres poetiques contemporaines, l'auteur tente d'analyser ce qui preside au choix stylistique d'une poetique ludique chez quelques poetes les plus representatifs de cette tendance: f. Ponge, j. Tardieu, g. Norge, r. Queneau et les poetes oulipiens. Mais qu'est-ce que le jeu poetique? cette question posee en preambule appelle une approche methodologique qui degage les caracteristiques et les effets essentiels du jeu verbal, et montre qu'elle peut en etre la singuliere efficacite poetique, des lors que l'on depasse la sterilisante opposition serieux/non serieux. Replacant cette problematique dans son contexte historique, l'auteur montre en effet que les effets de rupture engages par les oeuvres atypiques de la deuxieme moitie du 19eme siecle (celles de lautreamont, de rimbaud, de laforgue, des fumistes de la fin du siecle ou encore de jarry) ont cree les conditions d'epanouissement de ce que l'on pourrait appeler le ludique, versant radicalement autre du langage ou l'on voit s'interpenetrer, a des degres divers et subtils, les categories apparemment inconciliables du poetique et du comique, en une pratique scripturale axee sur les effets desaxants et humoristiques du jeu verbal. Il parait ainsi interessant de chercher a comprendre les enjeux du jeu poetique et les espoirs de liberation et d'autonomie dont il semble etre la riante et iconoclaste manifestation litteraire, surtout depuis l'avenement de la modernite poetique. Dans le champ poetique, le jeu permet en effet l'emergence d'une parole essentiellement marginale et subversive en ce qu'elle rend compte de l'absolue liberte du poete a s'inventer une langue nouvelle capable a la fois de subvertir les codes et valeurs etablies (ceux notamment de la tradition litteraire), d'exprimer la part d'arbitrage et de risque qui fait defaut a l'homme corsete dans son role social, de retrouver enfin la jouissance perdue de la manipulation langagere.


  • Résumé

    Noting a marked propensity for verbal play in some contemporary poetical works, the author attempt to analyse what determines the stylistic choice of ludic poetics for some of the poets who best illustrate this tendancy: f. Ponge, j. Tardieu, g. Norge, r. Queneau and the oulipien poets. But what is meant by poetical play? this preliminary question calls for a methodological approach which will bring out the characteristics and the main effects of verbal play and show how poetically efficient it can be, as long as we go beyond the sterilizing opposition between the categories of the serious and the non serious. Setting this problematics in the light of its historical context, the author shows indeed that the disruptive effects cause by the atypical works of the second half of the 19th century (of lautreamont, rimbaud, laforgue, the "fumistes" of the end of the century, and also jarry), have created the conditions for an opening out of what can be called "le ludique" - the radically otherness of language - where the seamingly incompatible categories of the poetic and the comic interpenetrate each other in varied and subtle ways, in a writing experience centered on the distabilizing and humoristic effects of verbal play. It is therefore interesting to try and understand what is a stake in the poetical game and considered the hopes for freedom and autonomy it illustrates as the merry and iconoclastic literary occurrence it seems to be, especially since the advent of poetical modernity. In the poetical field, word play enables the emergence of a speech (une parole) which is basically marginal and subversive in so far as it accounts for the absolute freedom of the poet to create a new language capable of subverting the established codes and values (espacially where literary tradition is concerned), of expressing the arbitrariness and risks that escapes a man tied up in his social role, and of renewing with the lost enjoyment of word play.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (662 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.