Structures féodales dans le Languedoc des Trencavel (XIe-XIIe siècles)

par Hélène Débax

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Pierre Bonnassie.

Soutenue en 1997

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette these a pour objet les structures feodales, c'est-a-dire les relations internes a la classe nobiliaire, dans le languedoc des trencavel. Ceux-ci etaient vicomtes d'albi, nimes, beziers, agde, carcassonne et razes : l'etendue de leur domination a permis de definir l'aire geographique de l'etude. A la fin du 12e siecle, ils avaient fait rediger un cartulaire qui a ete conserve, mais qui est toujours inedit. Il est la source principale de la these. Il contient 584 actes echelonnes de l'an mil a la croisade albigeoise. Ces textes ont permis de decouvrir une societe feodalisee en profondeur, ou les vicomtes parviennent a s'imposer a l'aristocratie chatelaine par le biais de serments de fidelite et de reprises en fief. Les tres nombreux serments et infeodations conserves temoignent de l'importance de l'institution du fief, et montrent comment, au cours des 11e et 12e siecles, toute la noblesse locale entre dans la vassalite du vicomte. La fidelite trouve son expression dans l'engagement de la foi, et les serments montrent clairement que le castrum qu'ils designent est un chateau jurable et rendable, un fief. Les reglements de conflits, textes plus vivants et moins stereotypes, renseignent sur l'administration de la justice pour les grands : une justice immanente a la communaute, faite de mediations et d'arbitrages. Le pouvoir des vicomtes s'est donc defini en termes feodo-vassaliques ; en revanche, la construction d'une veritable principaute n'a jamais ete aboutie. Le territoire n'est jamais pense comme un tout, les six vicomtes restent juxtaposees, dans les titulatures comme dans l'espace. Les vicomtes n'ont pas non plus reussi a imposer le caractere public de toute fortification. Ils n'eurent pas de sujets, seulement des vassaux qui faisaient ecran entre eux et la masse des milites ou des paysans.


  • Résumé

    This thesis deals with feudal structures, that is to say, relations established within the nobiliary class, in languedoc of the trencavels. The latter were viscounts of albi, nimes, beziers, agde, carcassonne and razes. Towards the end of the 12th century, they had a cartulary drawn out -still extand, but not yet edited- which is the main source for this study. It contains 584 acts, ranging from the year 1000 down to the albigensian crusade. These texts have revealed a deeply feudalized society, in which the viscounts impose their authority to a castellan aristocracy through fidelity oaths and fief retaking. The great number of oaths and enfeoffments testify to the importance of the fief as institution and show how, in the course of the 11th and 12th centuries, the whole of the local aristocracy became vassals to the viscount. Fidelity is expressed by that faith vowing, and the oaths clearly show that the castrum that are refering to is swearable and renderable, i. E. A fief. The settlements of disputes provide us with information about administration of justice within the nobility, a type of justice immanent to the group, relying on mediations and arbitrations. The power of the viscounts is therefore to be defined in feudal and vassalic terms. On the other hand, the construction of a principality was never complete. The territory was never conceived as a unit, the six viscounties remained juxtaposed. Nor did the viscounts impose the concept of public fortifications. They never had subjects, but only vassals, who screened them off from the mass of the milites and the peasants.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol.(660 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre national de la recherche scientifique. Laboratoire France méridionale et Espagne. Bibliothèque méridionale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 795
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.