Le système politique roumain en transition

par Cristian Bocancea

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Claude Lugan.

Soutenue en 1997

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    A la fin de la deuxième Guerre mondiale, la Roumanie s'est retrouvée dans le camp socialiste, tandis qu'elle attendait l'arrivée des américains. Une nouvelle société et un système politique de type soviétique furent bâtis pendant quatre décennies. Sur fond d'écroulement du communisme européen, les Roumains ont réussi, eux aussi, à chasser du pouvoir le clan Ceausescu, à la fin de 1989, à la suite d'une révolution beaucoup médiatisée, mais d'autant plus mystérieuse. Son projet politique dépassait tous les mouvements en cours de déroulement en Europe centrale et de l'est. Changer le régime politique, avec sa structure institutionnelle, changer le système économique et, finalement, changer les comportements politiques, économiques et culturels : voilà les buts de la révolution roumaine. Après la chute du régime Ceausescu, les Roumains se sont retrouvés dans une nouvelle situation économique, sociale et politique : la transition post-communiste. Elle peut se définir comme un processus d'apprentissage sociétal déroulé dans la période de passage du socialisme est-européen au capitalisme occidental. Sans pouvoir bénéficier d'un modèle certifié par l'histoire, la transition post-communiste aura impérieusement deux dimensions : la transition "extérieure" (qui consiste dans l'ensemble des ajustements structuro-fonctionnels demandés par les nécessités de l'intégration dans le système mondial) et la transition "interne" (qui consiste dans l'assimilation fonctionnelle des formes économiques et politiques importées de l'Occident). Au niveau des institutions et des mécanismes politiques, la Roumanie se trouve maintenant dans une phase "post-transition", car elle reproduit le modèle des démocraties occidentales. Le processus de la "transition intérieure" se trouve encore à ses débuts. Pour l'instant, les formes institutionnelles occidentales cohabitent avec les formes, les comportements et les mentalités du monde communiste. Au carrefour des formes politiques occidentales et de l'esprit du passe récent de la Roumanie, on voit apparaitre la nouvelle synthèse politique.

  • Titre traduit

    Romanian political system in transition


  • Résumé

    At the end of the Second World War, Romania has arrived in the socialist camp, in expecting on Americans’ arrival. A new society and a political system of sovietic model were built in this way during four decades. In the context of the European communism breakdown, the Romanians have succeeded also them in banish from power the Ceausescu’s clan, in the end of 1989, as a result of a revolution much mediated, but so much more mysterious. His political project overtook all the anticommunist movements in course of unrolling in central and Eastern Europe. The changes of political regime, with its institutional structure, the change of the economic system and, in the end, the change of political, economic and cultural behaviour were the aims of Romanian revolution. After the breakdown of Ceausescu’s regime, the Romanians have been into a new economic, social and political situation: the post-communist transition. It can be defined as a process of societal learning, unrolled in the transitional period from the East-European socialism to the western capitalism. Without the benefit by a "certified" model of history, the post-communist transitions will necessary have two dimensions: "external" transition (which consists in the whole of the structural-functional adjustments in the mondial system) and "internal" transition (consisting in the functional assimilation of the economic and political forms imported from west). At the level of its institutions and of the political mechanisms, at present, Romania is in the "post-transition" stage because it reproduces the model of western democracies. The process of "internal" transition is also at its beginnings. For the moment, the western institutional forms cohabit with communist those, behaviour and mentalities. At the appointment of western political forms with the spirit of Romania’s recent past, we see coming into being a new political synthesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (420 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/1997-44
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque Garrigou.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T62668
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.