Le Grand Séminaire de Toulouse au XIXème siecle : du Concordat à la séparation de l'Église et de l'État

par Hélène Brunet

Thèse de doctorat en Histoire du droit

Sous la direction de Jean-Louis Gazzaniga.

Soutenue en 1997

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Le Concordat ouvre aux évêques français la possibilité d'établir, dans leur diocèse, un établissement destiné à former les jeunes aspirants au sacerdoce. Organisés par la loi, les grands séminaires sont des établissements publics ecclésiastiques dont la création et l'administration sont directement soumises à l'autorité de l'État. De par leur nature particulière, ils sont intimement liés à la vie de l'Église et dépendent étroitement de sa hiérarchie : évêques, archevêques et Saint-Siège. Plus d'un quart des séminaires de l'ère concordataire est confié à une congrégation spécialisée dans la formation des prêtres : la compagnie des prêtres de Saint-Sulpice. C'est le cas du séminaire toulousain, ce qui permet, à travers son étude, de dresser un tableau assez général de la formation des prêtres du siècle dernier et de proposer une définition des institutions dans lesquelles cette formation était assurée. Dans cette optique, des questions d'un ordre varie ont été abordées. Elles s'intéressent aux cadres juridique et administratif du grand séminaire toulousain, bien sûr, mais aussi à tous les aspects liés à l'enseignement dispensé dans ses murs ainsi qu'aux personnes qui y demeurent. Ces différentes approches permettent de découvrir une institution peu connue de la France du XIXème siècle et d'en saisir toute la vitalité.

  • Titre traduit

    Toulouse great seminary in the XIXth century : from the Concordat to the separation of Church and State


  • Résumé

    The Concordat gives to French bishops an opportunity to set up in their diocese specialised institutions for young men aspiring to become priest. Great seminaries are organised by law. The creation and administration of these public ecclesiastical establishments are directly subject to the authority of the state. By their particular nautre, they are intimately tied to church life, and strictly depend on its hierarchy: bishops, archbishops, and the Holy See. More than a quarter of seminaries during the era of the Concordat are entrusted to a congregation which specialises in the instruction of priests:"la compagnie des prêtres de Saint-Sulpice". This includes the seminary in Toulouse, which allows a person, through studying, to develop a general idea of the way in which priest were instructed in the last century. It also presents a description of the institutions in which this instruction was carried out. In this frame of mind, a variety of questions have been taken into consideration. They of course examine the legal and administrative aspects of the great seminary in Toulouse, but also all the aspects tied to the teaching which took place inside its walls, as well as the people who lived there. These different approaches allow one to discover an institution from nineteenth century France which is almost unknown, and to seize the vitality that existed there.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (515 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG1001-1997-56-1
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG1001-1997-56-2
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 3320a
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 3320b
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T62687
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.