Les stereotypes nationaux dans les tischreden de luther. Image de l'autre et image de soi

par NICOLE SCHERTENLEIB DE LAHARPE

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Gonthier-Louis Fink.

Soutenue en 1997

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    Les tischreden de luther, vehicule important des conceptions du reformateur, ont souvent ete negligees par la critique. Pourtant la diversite des themes abordes offre un panorama de ses idees et de ses preoccupations dans la derniere partie de sa vie, marquee par les polemiques contre les turcs, les juifs et le pape. Le present travail etudie a partir de l'edition de weimar le regard porte par luther sur les allemands et les etrangers (italiens, juifs, turcs) et tente de mettre en evidence dans quelle mesure cette image est tributaire des stereotypes existants ou en cree de nouveaux. Si, en raison de l'antagonisme culturel entre l'allemagne et l'italie, on constate une symetrie pour un certain nombre de stereotypes (la simplicite, la naivete, l'amour de la verite des allemands opposes a l'habilite, la ruse et au mensonge des italiens), et si l'image de l'italie souffre de l'identification avec la papaute, on ne constate pas chez luther de glorification particuliere de l'allemagne: au contraire, les defauts des allemands en general et de chaque region en particulier sont fustiges sans pitie. L'antijudaisme chretien et les prejuges qu'il vehicule sont repris par luther, comme par la majorite de ses contemporains, sans pour autant que les tischreden, pourtant souvent tres hostiles, ne colportent les calomnies presentes dans ses derniers ecrits. Malgre sa mefiance viscerale, luther ne reste pas insensible au sort du peuple juif. L'image des turcs s'articule d'une part autour de la peur suscitee par les evenements politico-militaires, et autour de la religion musulmane d'autre part, que luther refuse de considerer autrement que comme un mensonge. La comparaison des qualites et surtout des defauts de chaque groupe avec ceux du monde montre que le propos de luther est avant tout religieux. Il ne s'agit pas de stigmatiser les defauts particuliers de chaque nation mais de denoncer partout les differentes formes du peche auquel l'homme ne peut echapper.


  • Résumé

    Luther's tischreden (table talk), an important medium of the reformer's concepts, have often been overlooked by critics. Yet the diversity of the themes he tackled gives us an overall view of his ideas and concerns during the latter part of his life which was characterized by his polemics against the turks, the jews and the pope. Based on the weimar edition, the present study establishes luther's perception of the germans and foreigners (italians, jews, turks) and endeavours to bring to the fore the extent to which this image was dependent on existing stereotypes or created new ones. If due to the cultural antagonism between germany and italy, one notices a symmetry concerning a number of stereotypes (the simplicity, naivety, love of truth of the germans as opposed to the cleverness, cunning and mendacity of the italians), and if the image of italy suffers from its identification with the papacy, one is not aware in luther of any particular glorification of germany; on the contrary the faults of the germans in general and of each german region in particular are denounced without any pity. The christian anti-judaism and the prejudices it conveys are taken up by luther, as by the majority of his contemporaries; however the tischreden, often filled with hostility, do not peddle the calumny contained in his last writings. Despite his visceral suspicion, luther does not remain insentive to the fate of the jewish people. The image of the turks is centred on the fear raised by the political and military events on the one hand and on the muslim religion on the other; the latter lutter refuses to view any differently than as a lie. The comparison between the qualities and defects of each group with those of the world in general reveals that luther's arguments are essentially religious. His intention is not to stigmatize the particular defects of each nation but to denounce everywhere the different forms of sin from which man cannot escape.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Presses universitaires de France à Paris

Image de l'autre et image de soi : les stéréotypes nationaux dans les "Tischreden" de Luther


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 318 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 392 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Presses universitaires de France à Paris

Informations

  • Sous le titre : Image de l'autre et image de soi : les stéréotypes nationaux dans les "Tischreden" de Luther
  • Dans la collection : Études d'histoire et de philosophie religieuses , 79 , 0992-6488
  • Détails : 1 vol. (257 p.)
  • ISBN : 2-13-052265-3
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. [233]-253
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?