Images de la societe : entre devotion populaire et art princier la peinture murale en lorraine du xiiie au xvie siecle

par Ilona Hans-Collas

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Albert Châtelet.

Soutenue en 1997

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    Cette etude de la peinture murale en lorraine du xiiie au xvie siecle est issue d'une vaste enquete d'une part sur le terrain et d'autre part dans les archives, les bibliotheques et les centres de documentation. Elle a revele l'existence d'un grand nombre de decors peints demeures jusqu'ici meconnus, inedits ou non etudies et a permis la decouverte de documents ecrits ou graphiques s'y rapportant. Le catalogue rassemble sous forme de notices, etablies d'une facon methodique et englobant un maximum d'informations, l'inventaire complet des decors peints, religieux et civils, conserves ou disparus : 184 edifices ont pu etre recenses et plus de 900 peintures etudiees. En retracant le contexte original de chaque ensemble, en faisant la critique d'authenticite, en analysant chaque campagne picturale (technique, iconographie, style) afin de proposer une datation, une vision globale sur toute une production artistique a pu etre fournie et les specificites ont pu en etre degagees. Dans les chapitres de synthese l'environnement artistique, l'evolution des styles et de nombreuses influences (francaises, italiennes, germaniques ou flamandes), mais aussi les particularites regionales quant a l'iconographie ont pu etre mis en evidence. Qu'ils soient issus d'importants foyers artistiques (comme metz des le xiiie siecle et nancy des le xve siecle) ou de simples commandes individuelles ou collectives, les ensembles peints refletent parfaitement l'esprit religieux, social, voire politique de la societe lorraine au moyen age. La peinture murale est au service des commanditaires religieux et laics et leur permet d'exprimer leur piete et leur croyances, leur prestige et leurs modes de vie. La fonction des images peintes est determinee par deux poles qui agissent constamment sur l'iconographie et la valeur artistique de chaque ensemble : la devotion populaire d'une part et l'art princier d'autre part.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 6 vol., 2296 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 856 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque des arts.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th. N.R : HANS 1-6

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/2112
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.