Recherche de nouvelles expressions du lavis chinois au-dela du pinceau-encre traditionnel

par SU-HSIA LIN HSU

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Jean-Louis Flecniakoska.

Soutenue en 1997

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    Cette etude est basee sur l'approfondissement de l'expression du pinceau-encre, coeur de la creation du lavis chinois. A travers quelques analyses sur la particularite spirituelle et plastique du travail du pinceau-encre traditionnel, nous essayons d'aller au-dela de cette forme traditionnelle pour trouver d'autres possibilites dans le renouvellement du lavis chinois. Cette etude est elaboree a partir de cinq aspects primordiaux actuels : 1. Le defi pose par l'expression traditionnelle du pinceau-encre au concept et a l'application plastique a l'epoque actuelle. La conscience sur la particularite et la limite des matieres principales (pinceau, encre, papier de chine) permet de mieux concevoir et mieux maitriser ce moyen d'expression dans le renouvellement du lavis. 2. Le fond philosophie et esthetique qui sont a l'origine de cette expression et l'origine du renouvellement du lavis. Cet approfondissement permet d'avoir un point de repere lucide. 3. L'idee qui actionne et influence la forme du lavis, le re-examen de son role dans la creation permet de trouver la mesure qu'il faut prendre dans la relation entre contenu et beaute plastique, entre forme figurative et forme abstraite, et dans l'association avec l'ideo-calligraphie. 4. La facture de trait du pinceau et son rapport avec l'espace. L'etude sur le changement de la maniere de traiter le trait du pinceau et la composition permet de creer de nouvelles sensations et des expressions, multipliant les dimensions. 5. L'introduction recente de multimatiere dans le lavis, l'examen des resultats de ces apports en couleur de matiere differente et en texture nous permettent d'apprecier avec plus de justesse leurs effets enrichissants ou destructifs sur l'art original du lavis. Cette recherche a pour but de creer des nouvelles expression du lavis, d'elargir son champ tout en gardant son originalite plastique.

  • Titre traduit

    Study of new expressions of chinese ink painting beyond traditional brush-ink


  • Résumé

    This study is based on deeper expression of brush-ink, heart of the chinese ink painting. Through some analysis on the spiritual and plastic particularity of the traditional chinese painting work, we try to go further beyond this traditional form to find other possibilities in the innovation of chinese ink painting. This study elaborates from five essential aspects : 1. The challenge taken up by traditional expression of chinese ink painting to the modern concept and plastic application. The comprehension of its particularity and limit of the principal materials used (brush, indian ink, chinese paper) helps to conceive and overcome such method of expression during the renewal of chinese ink painting. 2. The fundamental philosophy and esthetics which are the origin of expression and renewal of chinese ink painting give us a clear point of reference. 3. Concepts induce and influence the form of chinese ink painting. The review of its role allows us to take steps in the relation between content and plastic beauty, figurative and abstract forms, and the association between ideogram and calligraphy. 4. The technique of line drawing and its relation with space. The change of the way of line drawing with brush and the composition ensures the creation of new sensations, expressions and multipliable dimensions. 5. Recent introduction of multimaterial in chinese ink painting. The examination of the results due to its contributions on new colours and texture makes us appreciate more precisely their constructive or destructive effects on the origin of chinese ink painting. The destination of this research is to create a new expression of chinese ink painting and to broaden its area of creation while keeping its plastic origin.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol., 589 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1975
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.