Modernites et renouveau de la danse artistique en france 1969-1992

par CHRISTINE MONS SPINNER

Thèse de doctorat en Sciences du sport

Sous la direction de André Rauch.

Soutenue en 1997

à Strasbourg 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Jusqu'en 1969 en france, la danse artistique est representee par le modele neoclassique de tradition et les nouvelles pratiques de danse moderne. A partir de 1975, de jeunes choregraphes proposent des formes de creation reperees en tant que "nouvelle danse francaise". Ils representent un courant nouveau. Ce courant est reconnu et institutionnalise des les annees quatre-vingt sous l'appellation "danse contemporaine". Celle-ci s'impose comme un nouveau modele esthetique, representatif de l'identite choregraphique francaise. La danse contemporaine se distingue par des formes de symbolisation et des procedes de figuration en partie herites des principes existants dans differents moments de la modernite esthetique. Mais la juxtaposition des images, l'eclectisme des procedes et l'heterogeneite des formes definissent le realisme nouveau de la theatralite choregraphique. Ces creations "d'auteurs" invitent le spectateur a une lecture interpretative distanciee d'un sens possible de l'oeuvre. La danse contemporaine participe en tant qu'alibi aux valeurs de la "modernite tardive" de la societe actuelle.


  • Résumé

    Till 1969 in france, artistic dancing is represented by the traditional neo-classic model and the new practices of modern dancing. From 1975, young choreographers put forward some forms of creations picked out as "new dancing". They represent a new movement. Right from the eighties, this trend is recognised and institutionalised under the name : "contemporary dancing". That one stands out as a new aesthetic model, representative of the new french choreographic identity. Contemporary dancing has become famous from of symbolisation and processes of representation partly inherited from the existing principles in different movements of the aesthetic modernity. But the juxtaposition of the pictures, the eclecticism of the processes and the heterogeousness of the forms define the new realism of the choreographic drama. Those authors' creations invite the spectator to an interpretative reading, outdistanced from a possible meaning of the works. Contemporary dancing takes part as an alibi to the values of late modernity in the present day.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 460 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 203 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.