L'architecture de conglomerat en grece propre (continentale et egeenne) au ier millenaire av. J. -c

par ATHENA GIOTOPOULOU DAVID

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Jean-François Bommelaer.

Soutenue en 1997

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    Le conglomerat, pierre detritique et sedimentaire, comporte des elements unis par un liant. Les deux variantes du conglomerat (breche ou poudingue) sont definies d'apres la forme des elements (angulaires ou arrondis). Cette pierre a servi de materiau de construction dans l'architecture grecque au ier millenaire av. J. -c. L'emploi du poudingue est atteste dans le peloponnese en general et a megalopolis en particulier. La breche a ete utilisee en attique, beotie, epire, locride, phocide, pierie et en thessalie. Contrairement a l'idee generalement admise par les archeologues, l'emploi du conglomerat ne se limitait pas aux fondations et aux cours interieurs des murs. Au total, nous avons recense 408 constructions differentes. A athenes, outre les fondations et les analemmas, le systeme defensif du iveme s. Est en breche. A delphes ou l'emploi de la breche est continu du vieme s. Au iieme s. , nous avons repertorie des fondations, des analemmas, des niches, des stoas et des bases. Nous avons rencontre les techniques de construction les plus diverses (appareils, aretes biseautees). Pour la premiere fois, cette etude a permis la localisation, a dodone, de colonnes baties. Le conglomerat etait souvent employe en association avec d'autres materiaux. Les constructeurs grecs ont su s'adapter a la pierre et inventer de nouvelles methodes de construction. Certaines relevent de choix esthetiques, d'autres de choix techniques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol./2000 p., 20 ref.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1974
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.