Les prepositions statiales : sur quelques emplois de par

par SONG-NIM KWON PAK

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Georges Kleiber.

Soutenue en 1997

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    Dans le but de definir l'emploi spatial de la preposition par, quelques expressions spatiales ont ete etudiees. Les notions d'espace et de temps parraissant indissociables pour decrire cet emploi de la preposition par, nous avons esquisse parallelement son emploi temporel. Le parcours des dictionnaires nous a montre qu'en diachronie historique, les emplois spatio-temporels de cette preposition ont connu une evolution vers cette rencontre du temps et de l'espace. Nous avons pu souligner que dans les expressions spatiales etudiees, la dimension des entites concernees etait definie par rapport a notre experience spatiale temporellement vecue ainsi que par rapport a notre configuration physique. Ce qui nous permet d'avancer que la preposition par est un vecteur de la notion de lieu temporalise. L'approche pragmatique et cognitive ont egalement permis de comprendre que dans l'emploi de lieu de passage, l'idee instrumentale ou celle de passage sont indiquees par d'autres elements de la phrase ; la preposition par dans ce cas vehicule la notion de choix.


  • Résumé

    In the purpose to definite the spatial uses of the french preposition par, some spatials expressions have been studied, the notions of space and time apearing as non dissociable to describe these uses of the preposition par, we tried to design in a parallel way its temporaly use. The overlooking of the dictionaries showed us that in the historical diachronic way, the spatio-temporals uses of that preposition have known an evolution to the conjunction of time and space. We underligned that in the spatials expressions studied, the dimension of the concerned entities was defined in relation to our spatial experience, temporally lived, and in dependence of our physical configuration. From that point, we can propose that the preposition par is a vector of the notion of a temporalized space. The pragmatic and cognitive approaches made clear that in the use of a spatial pathway, the instrumental or the pathway idea are indicated by others elements of the sentence ; the preposition par in that case is the vector of the notion of choice.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 354 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 111 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.