Agregation en analyse de la production : heterogeneite et representativite

par Bertrand Koebel

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de FRANCOIS LAISNEY et de Hubert Stahn.

Soutenue en 1997

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    La theorie de la production est basee sur les concepts microeconomiques de biens elementaires et d'unites de production individuelles. Toutefois, de nombreuses etudes theoriques et empiriques reposent sur les notions de biens composites et d'agents representatifs. La presente analyse developpe les fondements microeconomiques permettant de decrire les relations economiques a partir d'agregats. L'optique de l'agregation dite stochastique est adoptee parce qu'elle presente l'avantage de permettre une representation agregee sans requerir de conditions restrictives sur les technologies individuelles. Il est demontre qu'en general les proprietes microeconomiques ne sont pas verifiees au niveau agrege et que les conclusions des analyses reposant sur ces hypotheses risquent d'etre faussees. Plusieurs analyses empiriques corroborent ces resultats dans la these. L'agregation des biens et des agents conduit non seulement a une perte d'informations interessantes pour comprendre les phenomenes economiques, mais egalement a une disparition des regularites microeconomiques. Les estimations des impacts de variations des prix, des quantites produites et du changement technologique sur les demandes de facteurs de production sont souvent differentes dans les modeles macroeconomiques usuels et dans les modeles agreges.


  • Résumé

    The theory of production behavior is based on the concepts of elementary goods and individual production units. However, many theoretical and empirical studies rely on the concepts of composite commodities and representative agents. The present analysis develops the microeconomic foundations allowing to express economic relationships on the basis of aggregates. Two approaches, exact and stochastic aggregation are compared. It is shown that stochastic aggregation has the advantage not to require restrictions on individual technologies and preferences for providing an aggregate representation of the initial disaggregated framework. The validity of microeconomic regularity properties is however not ensured at the aggregate level. Therefore, the conclusions of empirical analysis relying on these hypothesis may be doubtful. Several empirical investigations corroborate these results in the thesis. We find that aggregation over goods and individuals leads to a loss of information useful for the understanding of economic phenomena. Moreover, microeconomic regularity properties does not carry over to the aggregate level. The estimates of the impact of prices, production variations and technological change on input demands are often different in macroeconomic and aggregate models.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 176 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 168 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Pôle Européen de Gestion et d'Economie.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.