Synthese de metabolites cutanes de corticosteroides allergisants marques au carbone 13. Etude de leurs interactions avec les proteines

par CECILE ARBEZ GINDRE

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de JEAN PIERRE LEPOITTEVIN.

Soutenue en 1997

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Deux arguments de la litterature laissent penser que le 21-dehydrocortisol serait un intermediaire potentiel du catabolisme de l'hydrocortisone et qu'il serait specifique des residus arginine des proteines. Vu le comportement de ce derive glyoxalique avec cet acide amine libre ou avec les residus arginines des proteines, on peut s'attendre a ce qu'il ne reagisse pas seulement avec les histones ou les albumines de la cellule mais aussi avec toutes les substances aminees des fluides physiologiques. Ainsi, nous avons engage une etude de reactivite chimique et biologique pour elucider les mecanismes responsables de l'allergie aux corticosteroides. Nous avons donc mis au point une voie d'hemi-synthese permettant d'acceder au 21-dehydrocortisol via son analogue 9,11-deshydrate et a la 21-dehydrocortexolone, molecule modele non hydroxylee en position 11 qui a servi d'outil principal de cette etude. En transposant cette synthese en serie marquee au carbone 13, nous avons accede alors aux cortexolones marquees en position 20 ou 21. Oxydees, ces molecules ont ete incubees en presence d'arginine ou de salmine afin de determiner la structure des adduits formes avec les residus arginyles des proteines. Les resultats obtenus ont permis de mettre en evidence une reactivite specifique des 21-dehydrocorticoides vis-a-vis de ces residus mais aussi d'elucider partiellement la structure chimique des adduits engages. Par ailleurs, pour permettre une etude de reactivite biologique, differents corticoides allergisants ont ete oxydes puis testes sur des patients sensibilises aux corticosteroides. Ces molecules se sont averees etre a l'origine de tests epicutanes positifs et ainsi on trouve des arguments aussi bien chimiques qu'immunologiques pour dire que le 21-dehydrocortisol pourrait former in vivo des conjugues potentiellement immunogenes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 259 P.
  • Annexes : 212 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1997;2810
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H 503.000,1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.