Pararetrovirus de plantes : etude de proteines interagissant avec les acides nucleiques

par EMMANUEL JACQUOT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de PIERRE YOT.

Soutenue en 1997

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les pararetrovirus de plantes (badnavirus et caulimovirus) possedent un genome a adn replique via une molecule d'arn. Ce memoire presente les resultats de l'etude des produits de l'orf 2 (p2) de deux badnavirus (cssv, cacao swollen shoot virus et rtbv, rice tungro bacilliform virus) et de l'orf iii (piii) de deux caulimovirus (camv, caulliflower mosaic virus et fmv, figwort mosaic virus). La proteine piiicamv est capable de se fixer a l'adn. Cette propriete est due a la presence d'un domaine riche en proline localise a son extremite c-terminale. Les resultats d'experiences de type south- et north-western ont montre que les proteines piiicamv, p2cssv et p2rtbv sont capables in vitro de se lier a l'adn et a l'arn, sans specificite de sequence. Cette propriete est egalement due a la presence de domaines localises a leur extremite c-terminale. La proteine p2 du cssv presente un motif de type kpk, celle du rtbv possede un motif decapeptide. Ces deux motifs permettraient la mise en place de contacts dans le sillon mineur de l'adn. La proteine piiifmv presente une capacite de fixation limitee a l'adn. L'etude in vivo de l'orf iii du camv a permis de localiser des regions fonctionnelles de piii correspondant aux domaines n-(aa 1 a 60) et c-terminal (aa 81 a 125) separes par 20 residus non necessaires. Aucune fonction n'a pu etre associee au domaine n-terminal. Cependant, la construction de virus hybrides a montre une interdependance soit entre les domaines n- et c-terminaux de piii, soit entre le domaine n-terminal et un facteur d'origine cellulaire ou viral. Contrairement aux caulimovirus, l'inoculation mecanique des badnavirus n'est que tres difficilement realisable. C'est pourquoi, nous avons developpe un protocole d'infection de cacaoyers par le cssv via agrobacterium tumefaciens. Le clone infectieux utilise servira a l'etude in vivo de mutants de l'orf 2, afin de definir les domaines fonctionnels de p2cssv.

  • Titre traduit

    Plant pararetroviruses : studies on proteins which fixed nucleic acids


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 127 P.
  • Annexes : 226 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1997;2758
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H 503.000,1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.