Etude des epitopes b et t des histones au cours du lupus humain et murin

par CHRYSTELLE MEZIERE MENARD

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Sylviane Muller.

Soutenue en 1997

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Afin de caracteriser les ac diriges contre les structures ubiquitinees, nous avons etudie des patients atteints de lupus erythemateux dissemine. Les serums des patients presentaient des ac anti-h2a ubiquitinee (uh2a) et des ac diriges contre l'h2b ubiquitinee (uh2b). Les correlations effectuees avec la proteinurie ont montre que les ac anti-uh2b ne semblaient pas avoir de role dans la glomerulonephrite, alors que l'on observait plus frequemment des ac anti-uh2a chez les patients dont le taux de proteinurie etait eleve. Ces resultats confirment l'importance des ac anti-uh2a dans la gn lupique. Nous avons egalement etudie l'apparition d'ac anti-histones et histones ubiquitinees chez les modeles murins de lupus nzb/nzw et gvh. La reponse des autoac etait dirigee contre les peptides 204-218 de h1, 1-25 de h2b et 1-29 de h4. Nous avons mis en evidence l'apparition d'ac anti-adn natif avant celle des ac anti-histones ou anti-particule de cur (cp) et observe un taux important d'ac anti-uh2a. Le taux des ac anti-adn, anti-histones et anti-cp chutait juste avant l'apparition de la proteinurie, suggerant leur implication dans les lesions renales. Par contre, le taux des ac anti-uh2a ne chutait pas au moment de la maladie renale. L'uh2a ne semblait pas impliquee dans la gn murine. La deuxieme partie a ete d'identifier les peptides de h3 et h4 reconnus par le recepteur des lymphocytes t helper de souris balb/c et nzb/nzw. Les epitopes reconnus sont les peptides 107-120 et 118-135 de h3 et 1-19, 1-29, 30-47, 49-66, 85-102 de h4. Nous avons mis en evidence dans les souris lupiques une reponse t vis a vis des peptides 64-78, 68-85, 83-100, 91-104, 98-112, 107-120, 107-123, 118-135 de h3 et 1-19, 18-34, 49-66, 85-102 de h4. Parallelement, nous avons analyse la reponse t helper induite par deux peptides retro-inverso, un peptide de la proteine vp1 du virus de la poliomyelite et un peptide du soi provenant d'une igg2a. Ces deux peptides sont capables d'induire une reponse t de type th1 dans des souris balb/c. Les peptides parents peuvent egalement restimuler in vitro les lymphocytes t stimules in vivo par les peptides retro-inverso. Le peptide parent de l'igg2a semble capable de potentialiser la reponse induite par le peptide retro-inverso mais sans production d'il-2 : cet analogue pourrait etre un agoniste partiel.

  • Titre traduit

    Study of histones b-cell and t-cell epitopes in human and murine lupus


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 P.
  • Annexes : 200 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1997;2617
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H 503.000,1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.