Utilisation du modele de l'hemophilie dans l'evaluation in vivo de vecteurs destines a la therapie genique. Applications potentielles a une therapie genique de l'hemophilie

par ANNE-ISABELLE MICHOU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Robert Drillien.

Soutenue en 1997

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'hemophilie est un desordre de la coagulation cause par l'absence ou par la non fonctionalite du facteur viii (hemophilie a) ou du facteur ix (hemophilie b). Les traitements actuels reposent sur l'administration de facteurs de coagulation purifies a partir du sang ou produits par genie genetique. Ces traitements sont couteux, contraignants et ne permettent pas toujours une prophylaxie suffisante. C'est pourquoi on envisage un traitement par therapie genique. Nous avons evalue deux approches de transfert du gene du facteur ix in vivo utilisant des vecteurs viraux : (i)des neo-organes constitues de ptfe, de collagene et de fibroblastes murins autologues transduits par des vecteurs retroviraux ou adenoviraux ont ete implantes chez la souris. Des niveaux de facteur ix inferieurs a 17 ng/ml ont ete obtenus. (ii) l'injection intraveineuse de vecteurs adenoviraux exprimant le facteur ix humain a permis un transfert efficace in vivo traduit par l'obtention de niveaux eleves de facteur ix plasmatique. Aussi, nous avons cherche a analyser les limitations liees aux vecteurs adenoviraux et a ameliorer ces derniers. Une etude en modele murin, dans laquelle l'expression du trangene a ete comparee dans 9 souches murines immunocompetentes ou immunodeficientes, apres injection dans la veine caudale d'adenovirus deletes de la region e1 et codant soit pour le facteur ix humain, soit pour la -galactosidase nous a permis de montrer que la reponse immunitaire de l'hote est influencee par le transgene : le type de la reponse dirigee contre le transgene ou ses derives determine le sort des cellules transduites in vivo. Par ailleurs, la tolerance de l'hote vis a vis du transgene influence egalement la nature de la reponse immunitaire. La reponse immunitaire cytotoxique contre les epitopes adenoviraux existe, mais ne suffit pas a eliminer les cellules infectees. En parallele, de nouveaux vecteurs adenoviraux deletes des regions virales e2 ou e4 et exprimant le facteur ix canin sous le controle du promoteur rsv et de l'intron 2 de la -globine de lapin ont ete produits. L'etude comparative de differentes ossatures adenovirales a ainsi pu etre initiee dans des chiens hemophiles. Les premiers resultats montrent que la cassette d'expression du facteur ix canin est biologiquement active. Une faible dose de 10#9 ui/kg du vecteur de premiere generation injectees a un chien hemophile a permis de reduire son temps de saignement de plus de 50% pendant plus de deux mois. L'evaluation en souris scid et c57b1/6 (souche tolerante au facteur ix canin) du vecteur e1 + e4 a montre que l'expression de facteur ix etait instable et chutait en quelques semaines a 10% des valeurs maximales. Ce resultat suggere que les vecteurs de nouvelle generation doivent faire l'objet d'optimisations ulterieures. Nous montrons que le niveau et la stabilite de l'expression du transgene sont sous la dependance de mecanismes genetiques complexes. L'influence de sequences regulatrices non traduites telles que les promoteurs, les introns et les signaux de polyadenylation, de la deletion de la region e4 dans le genome des vecteurs, ainsi que de la dose virale injectee, est mise en evidence.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 177 P.
  • Annexes : 206 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1997;2656
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.