Etude sur le role des lymphocytes t dans le developpement du diabete insulino-dependant chez la souris nod

par BO WANG

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Diane J. Mathis.

Soutenue en 1997

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La souris nod (non obese diabetic) developpe spontanement un diabete insulino-dependant tres semblable a celui de l'homme. Le diabete est une maladie auto-immune precedee d'une infiltration progressive des ilots de langerhans du pancreas par des cellules lymphocytaires, et suivie par une destruction totale des cellules beta produisant l'insuline. Les lymphocytes t jouent un role primordial dans le developpement du diabete chez la souris nod. Le travail de cette these est compose de trois parties. La premiere concerne le repertoire des recepteurs antigeniques des lymphocytes t responsables de l'initiation de l'insulite. A l'aide de la technique de pcr (polymerase chain reaction), nous avons analyse le repertoire des recepteurs des lymphocytes t dans des ilots isoles chez des souris agees de 12 et 4 semaines respectivement. Nos resultats montrent qu'un repertoire heterogene pourrait etre implique dans l'initiation de l'insulite. Ce repertoire devient de plus en plus heterogene au fur et a mesure que la maladie progresse. La deuxieme partie a consiste a etudier le role des cellules t cd8#+ dans l'initiation de l'insulite. Nous avons traite des souris nod a l'age de 2 semaines avec des anticorps anti-cd8 et nous avons constate que les souris ainsi traitees n'ont pas d'insulite a l'age de 12 semaines. Nos resultats montrent pour la premiere fois que les cellules cd8#+ sont indispensables a l'initiation de l'insulite chez la souris nod. Enfin, dans une troisieme partie nous avons etudie le role de l'il-4 et de l'ifn- dans le developpement du diabete chez les souris nod. Nous avons introduit des mutations pour les genes de l'il-4 ou du recepteur de l'ifn- chez des souris nod ainsi que chez des souris transgeniques pour un recepteur de l'ymphocytes t provenant d'un clone diabetogenique (bdc2. 5). Nous avons constate que l'absence du recepteur d'ifn- retarde considerablement l'initiation de l'insulite et protege les souris du diabete. En ce qui concerne les souris deficientes pour l'il-4, elles developpent une insulite et un diabete comme les souris non deficientes. Ces resultats montrent que l'il-4 n'est probablement pas une cytokine dominante dans le developpement du diabete chez la souris nod.

  • Titre traduit

    Study of the role of t lymphocytes in the development of insulin-dependent diabetes in nod mice


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 204 P.
  • Annexes : 445 REF.

Où se trouve cette thèse ?