Recherche et caracterisation, chez la betterave, de proteines de defense presentant une activite anti-fongique in vitro

par SABINE WIEDEMANN MERDINOGLU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bernard Fritig.

Soutenue en 1997

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La cercosporiose est une des maladies foliaires d'origine fongique, la plus fongique, la plus importante de la betterave. Elle est causee par le champignon cercospora beticola. Les symptomes foliaires conduisent a une reduction importante du rendement racinaire, particulierement de la composante poids et du contenu en sucre. La maladie est caracterisee par des lesions necrotiques entourees d'un lisere rouge. La confluence des lesions entraine la necrose partielle ou totele des feuilles. Le champignon est uniquement present a l'interieur des lesions. Les cultivars de betterave varient par leur niveau de sensibilite au champignon. La plante repond a l'infection par l'induction de mecanismes de defense varies. Il a ete suggere que les pr proteines (pathogenesis-related proteins) pourraient jouer un role important dans le confinement du champignon a l'inerieur des lesions. Les cultivars de betterave varient par leur niveau de sensibilite au champignon. La plante repond a l'infection par l'induction de mecanismes de defense varies. Il a ete suggere que les pr proteines (pathogenesis-related proteins) pourraient jouer un role important dans le confinement du champignon a l'interieur des lesions. Pour rechercher des proteines presentant un caractere antifongique, un test antifongique in vitro a ete developpe. Ce test est base sur la mesure de l'inhibition induite par une proteine, de la croissance lineaire du myceline se developpant sur un milieu gelose. Ce test a permis de detecter quatre proteines pr basiques qui ont ete purifiees et caracterisees. Une d'entre elles appartient a la famille 2 (glucanase), une autre a la famille 8 (chitinase-lysozyme) et 2 autres a la famille 5 (permitine) des proteines pr. Ces differentes proteines ont presente une activite antifongique differentielle lorsqu'elle ont ete sur le mycelium de cercospora beticola, fusarium oxyporum, phoma betae et rhizoctonia solani. L'inhibition de la croissance lineaire du mycelium de ces differentes especes induite par les proteines pr 5 a ete correlee a des anomalies morphologiques. Lorsque ces proteines ont ete testees en association sur la croissance mycelienne de cercospora beticola, un effet de synergie a ete mesure. Les genes codant pour ces proteines peuvent etre consideres comme des genes candidats pour transformer la betterave. Par l'expression constitutive d'une ou de plusieurs de ces proteines pr, le niveau de resistance a cercospora beticola serait ainsi augmente.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 159 P.
  • Annexes : 359 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque L'Alinéa.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1997;2673
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque L'Alinéa.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H 503.000,1997
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.