Cellules solaires multi-interface : contribution a l'amelioration du rendement

par SIDI MOHAMED AHEMINE SIDIBE

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de ZBIGNIEV KUZNICKI.

Soutenue en 1997

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce travail, nous proposons une structure multi-interface dans laquelle le rendement de conversion photovoltaique peut etre ameliore grace a la superposition des proprietes optoelectroniques de materiaux differents ou de phases differentes du meme materiau. Notre approche est principalement soutenue par une modelisation physique et une simulation numerique tenant compte de la theorie de l'homo-interface l-h ou d'hetero-interface ayant le meme type de comportement physique (surtout ecrantage et drainage des porteurs minoritaires). Ceci s'avere possible grace au concept d'une sous-structure, active, planaire continue aux dimensions nanometriques ayant des proprietes optiques supplementaires, enterree dans un monocristal. Par implantation d'impuretes dopantes nous avons insere dans le dispositif une couche amorphisee absorbant la lumiere infrarouge permettant ainsi l'exploitation d'une partie du spectre solaire normalement inutilisable. En outre l'utilisation de l'energie supplementaire des photons energetiques nous a permis d'obtenir des rendements de conversion non encore atteints. Par ailleurs une methode d'amelioration de l'efficacite du bsf est etudiee sur la base de ce nouveau concept.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 65 P.
  • Annexes : 16 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Centrale de Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1997/SID
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.