Oligopyridines segmentees par des liaisons triples et comportant des sous-unites radicalaires et/ou luminescentes : proprietes magnetiques et photophysiques

par FRANCISCO MANUEL ROMERO MARTINEZ

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Marc Drillon.

Soutenue en 1997

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ces travaux de these comportent deux parties : - la premiere (ch. I-iii) est consacree a la synthese et proprietes photophysiques de complexes de ru(ii) et/ou d'os(ii). - la deuxieme (ch. Iv-vi) concerne la synthese et magnetisme de radicaux libres nitronyl nitroxyde (nn) et imino nitroxyde (in) a substituants 2-pyridyl. Pynn(in) les chapitres i et iv introduisent, respectivement, les phenomenes de transfert d'electrons et les aspects fondamentaux du magnetisme. Une nouvelle famille d'oligopyridines segmentees a l'aide de liaisons triples est decrite au ch. Ii. La synthese de ces ligands polytopiques est basee sur l'emploi de reactions de couplage assistees par de metaux. Des etudes de complexation vis-a-vis de fe(ii) ont mis en evidence la formation de structures macrocycliques. Ces ligands ont ete utilises dans la synthese de complexes homonucleaires de ru(ii) et d'os(ii) (ch. Iii). L'etude de ces composes montre un haut degre de delocalisation electronique se traduisant par des durees de vie relativement longues. Des complexes heteronucleaires ruos presentant un transfert intramoleculaire d'energie tres rapide ont ete egalement synthetises. La synthese de biradicaux a deux sous-unites pynn(in) espacees au moyen d'une entretoise pi-conjuguee est discutee au ch. V. Deux monoradicaux presentent des interactions ferromagnetiques : le compose 6-ethynylpyin est un ferroaimant organique a t#c = 0,18 k alors que le compose isostructural 6-ethynylpynn s'ordonne de facon antiferromagnetique a t#n = 0,56 k. Il est montre que le ferromagnetisme de ces systemes est du a l'existence de liaisons hydrogene dans le solide. Enfin, le ch. Vi presente des correlations magneto-structurales dans les complexes metalliques d'un biradical nn chelate. Une analyse des donnees magnetiques sur la base d'un modele trimere nn-m-nn' a permis de rendre compte de leurs proprietes, en particulier de l'existence d'interactions ferromagnetiques ni(ii)-nn, inconnues jusqu'a ce jour.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 226 P.
  • Annexes : 157 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.