Réduction par le borohydrure de sodium, catalysée par les complexes de métaux de transition, un nouveau ligand : l'oxime de l'alpha-pyrrolidino hydratropaldéhyde

par Frédéric Levasseur

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Lucette Duhamel.

Soutenue en 1997

à Rouen .


  • Résumé

    La réduction de composés carbonylés conjugués par le borohydrure de sodium catalysée par les complexes de métaux de transition nécessite la présence d'un sel métallique et d'un ligand correctement choisis pour obtenir des résultats optima. Les propriétés des complexes de la diméthylglyoxime et de la diphénylglyoxime avec les sels de cobalt et de nickel ont fait l'objet d'une étude comparative. L'utilisation d'un nouveau ligand, l'oxime de l'α-pyrrolidino hydratropaldéhyde, facilement préparée à partir de l'amnioaldéhyde précurseur, donne de meilleurs résultats que les dioximes pour la réduction des esters α, β-éthyléniques substitués ou non. La préparation du ligand optiquement actif a permis la réduction du 3-phényl butènoate d'éthyle avec un excès énantiomérique prometteur de 64 %.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (177 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 135 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 97/ROUE/S075
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 97/ROUE/S075
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.