Etude structurale, magnetique et thermique de rubans amorphes fe-tr-b (tr : nd, ho, dy) a anisotropie magnetique aleatoire

par GWENNOLA RAVACH

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de JACQUES TEILLET.

Soutenue en 1997

à Rouen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les alliages amorphes metal de transition-terre rare peuvent presenter de l'anisotropie magnetique aleatoire due au desordre structural et au couplage spin-orbite de la terre rare. Les proprietes structurales et magnetiques de rubans amorphes hypertrempes fe#8#0#-#xtr#xb#2#0 (tr = nd, ho, dy ; x 16% at. ) ont ete etudiees par spectrometrie mossbauer, spectroscopie d'absorption x, analyse thermique differentielle et diffraction x aux grands angles. On montre par mossbauer que les proprietes structurales des alliages ne dependent pas de la nature de la terre rare. Une discontinuite des variations des parametres hyperfins a lieu dans le domaine de concentration x#t#r#c 8-9% at. . Elle a ete attribuee a une modification structurale autour du fer. Au-dessous de x#t#r#c, les sites de fer apparaissent similaires a ceux de fe#8#0b#2#0. Un autre type d'environnement, plus magnetique, est suggere au-dela de x#t#r#c. La discontinuite et son origine structurale sont confirmees par spectroscopie d'absorption x. La modification intervient deja dans la premiere sphere de coordination du fer. Les caracteristiques des paires fe-fe, identiques pour x#t#r < x#t#r#c, sont analogues a celles de fe#8#0b#2#0. Au voisinage de x#t#r#c, un atome de fer supplementaire apparait dans la premiere sphere de coordination et la distance moyenne fe-fe augmente. Au-dela de x#t#r#c, la premiere sphere de coordination du fer se contracte progressivement. D'apres l'etude de cristallisation de deux alliages situes de part et d'autre de x#t#r#c, les premiers composes formes sont en accord avec des environnements locaux differents dans les deux domaines. L'etude mossbauer sous champ des alliages les plus concentres en terre rare indique un rapport anisotropie/echange plus faible dans l'alliage a base de ho que dans ceux a base de nd et dy. Un modele decrivant l'evolution sous champ de la structure magnetique du fer en termes de deformation angulaire a ete developpe. Il explique quantitativement les resultats dans le cas de ho et dy.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 208 P.
  • Annexes : 210 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 97/ROUE/S056
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 97/ROUE/S056
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.