Sedimentation d'une suspension diluee bidispersee de particules de densites differentes

par Mohamed Masmoudi

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de CLAUDE PETIPAS.

Soutenue en 1997

à Rouen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre travail a pour objet l'etude de la sedimentation d'une suspension diluee de particules spheriques de silice, de plomb-etain-argent et de melanges de ces deux populations. Une technique d'attenuation d'un faisceau de rayons x monochromatique est utilisee pour mesurer la vitesse moyenne de sedimentation dans la partie homogene de la suspension et la vitesse de deplacement des plans d'isoconcentration dans le front. Ces mesures sont faites avec deux longueurs d'onde k# differentes (cuivre et molybdene). Pour les suspensions quasi-monodisperses diluees, la dependance de la vitesse moyenne de sedimentation en fonction de la fraction volumique des particules est en bon accord avec les predictions de batchelor et wen ainsi que la loi empirique de richardson et zaki. En plus, l'elargissement du front experimental observe semble essentiellement du a la polydispersite pour des plans de concentration inferieure a 0. 65 fois la concentration initiale. Pour des plans de concentration superieure, l'ecart peut s'expliquer en partie par des diffusions hydrodynamiques dues aux gradients de concentration. Pour les suspensions diluees bidispersees de particules de densites differentes, les mesures d'absorption des deux types de particules ont permis de determiner quatre zones importantes dans la suspension. Dans la zone homogene du melange et dans le front des particules lourdes qui sedimentent au milieu des particules legeres, la vitesse des particules lourdes est diminuee par la presence des particules legeres. Ce ralentissement est du aux interactions des deux types de particules et est en bon accord avec les prevision theoriques de batchelor et wen. La vitesse des particules legeres est egalement diminuee mais de la meme maniere en presence ou non des particules lourdes. Ce ralentissement est du mouvement de remonte du fluide qui se prolonge pendant plusieurs centaines de secondes apres la fin de la sedimentation des particules lourdes. La sedimentation des particules legeres se produit dans un liquide perturbe par la sedimentation des particules lourdes.

  • Titre traduit

    Sedimentation study of dilute bidisperse suspensions of particles of two differents densities


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 149 P.
  • Annexes : 38 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 97/ROUE/S015
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.