Sociogénèse de la révolution iranienne de 1979

par Ali Akbar Mollajani

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Armel Huet.

Soutenue en 1997

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Les couches sociales représentatives de la société iranienne ont été exclues du pouvoir par deux coups d'état de 1923 et 1953. Cette façon artificielle de maintien de pouvoir a fait que le régime Pahlavi ne jouissait pas d'une légitimité sociale pour gérer la société. L'ordre social était gardé par la force et non par des mécanismes sociétaux endogènes. Par la révolution blanche le régime du Shah a voulu constituer une nouvelle structure sociale qui lui donnerait une nouvelle légitimité. Mais l'inadaptabilité des mesures et de reformes réalisées avec la constitution sociale du pays amena vers l'échec les projets gouvernementaux. Le résultat en était une dislocation sociétale qui, faute d'un champ politique autorisé, s'est orientée vers un radicalisme politique propagé et a donné naissance a la révolution iranienne de 1979.


  • Résumé

    The social layers representative of the Iranian society have been excluded from power by the two coups d'Etat, of 1923 and of 1953. This artificial manner of maintaining power resulted in the Pahlavi regime not achieving a social legitimacy for managing the society. The social order was guarded by force and not by indigenous societal mecanismes. By the white revolution, the Shah's regime wanted to constitute a new social structure which would give it a new legitimacy. But. The inadaptability of the measures and of the reforms realized on the social constitution of the country lead to the failure of the government's projects. The result was a societal dislocation which, in the absence of an authorized political field, oriented itself towards a propagated political radicalism and gave birth to the Iranian revolution of 1979

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (649 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 200 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2591
  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 1997/87/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.