La société aristocratique dans le Haut-Maine aux XIe et XIIe siècles

par Bruno Lemesle

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de André Chédeville.

Soutenue en 1997

à Rennes 2 .


  • Résumé

    La société aristocratique du Haut-Maine a été étudiée dans le contexte d'un comte dispute entre deux grandes principautés voisines. Les alliances et les rivalités entre les grands lignages permettent de comprendre ce que nous pouvons appeler une "culture de la guerre" avec ses limites. Cette culture est tout a fait étrangère à la notion "d'anarchie féodale" aujourd'hui dépassée. Cette société sans état réputée violente était en fait dotée de structures qui ont été altérées sans être fondamentalement remises en cause par la reprise en mains monarchique au XIIe siècle. En dépit des résistances d'une partie de l'aristocratie, un vaste temporel monastique s'est reconstitue a partir du XIe siècle. Les principaux maîtres de châteaux ont su s'adapter à cette double modification tandis que l'on constate une évolution des comportements à l'égard des établissements religieux entre le XIe et le XIIe siècle

  • Titre traduit

    The Aristocratic society of the Haut-Maine in the eleventh and twelfth centuries


  • Résumé

    This thesis examines the aristocratic society of the Haut-Maine in the context of two powerful neighbouring principalities fighting over the same county. The alliances and rivalries between great lineages enable us to understand what we may call a "culture of war" within its limits. This culture has nothing to do with the now outmoded concept of "feudal anarchy". Before the advent of the nation-state this society, described as violent was in fact endowed with structures which were altered without being radically challenged when the monarchy came back into power in the twelfth century. Despite resistance from part of the aristocraty large monastic estates had been consolidated from the eleventh century onwards. The great lords were able to adapt to such a dual situation while an evolution in attitudes towards religious establishments can be observed between the eleventh and the twelfth centuries

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

La société aristocratique dans le Haut-Maine : XIe-XIIe siècles


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (494 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 310 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?