Installations paysagères et land art : la conduite créatrice technique, le projet et le comportement éthique

par Gilles Bruni

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Jean-Yves Andrieux.

Soutenue en 1997

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Il est défendu l'idée qu'un mode de connaissance en art procède de la technique et d'une dimension éthique. Dans l'analyse des productions in situ, à la différence d'un modèle historique et esthétique en usage pour le Land art, les enjeux du travail d'installation paysagère requièrent l'étude des paramètres spécifiques qui en fondent les principes. Le projet artistique utilise le site avec circonspection. L'implication dans le lieu vise une issue technico-plastique 0 chaque situation. Le plasticien créateur exploite ici des processus techniques qui empruntent à des champs hétérogènes de l'agriculture, de l'architecture, de la photographie. La réappropriation de pratiques ordinaires produit alors des figures réglées, transfigurées par un dispositif photographique interne au processus de fabrication de l'oeuvre qui en fixe une image. En considérant inscrites dans la raison du producteur les conditions de la production, s'y trouvent incluses alors son trajet anthropologique et ses préférences. L'artistique, comme science des processus de l'art prend ainsi en compte les paramètres éthiques et sociaux. La mise en oeuvre des procédés techniques relève alors d'une procédure de légitimation des actes et du produit artistique comme visées esthetico-morale et politique. La préférence aux travaux des champs, aux matériaux locaux et le respect du milieu physique et social signale une attitude morale. Dans la mise a l'épreuve, entre tentation de soumission au milieu et ordre imposé, se construit ainsi une démarche de validation de l'expérience du site. La valeur heuristique de l'exercice révèle a terme la dimension anthropologique d'une implication du sujet dans la création comme mode d'existence et par l'évaluation éthique fait advenir une position critique. L'artiste plasticien (ici figure double) apparaît alors comme un sujet conscient, autonome et libre en ce sens qu'il s'attache à réinjecter dans l'oeuvre les conditions de son élaboration, construisant ainsi la figure de l'artiste


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1183 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 294 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR Rennes 1997/35/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/2005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.