Figures et rituels initiatiques dans le roman et le récit français : (1970-1980)

par Philippe Le Guillou

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Francine Dugast-Portes.

Soutenue en 1997

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'étudier le retour des rituels et des figures de l'initiation dans un corpus d'oeuvres parues entre 1970 et 1980, essentiellement dans des textes de Tournier, Gracq, Grainville, Faraggi, Louis-Combet. Apres une présentation de ces auteurs et des règles traditionnelles de l'initiation, on étudie les modalités narratives mises en oeuvre dans ces différents textes, le système des personnages, en particulier le déclin de la figure du maître ; l'espace initiatique fait aussi l'objet d'une exploration, et l'on s'attache à définir l'esthétique de ces différents textes comme une poétique du secret. La thèse replace ce courant littéraire dans la décennie 1970-80 en montrant dans quelle mesure ces oeuvres sont le reflet des mutations et des hantises de leur époque. S'inspirant des travaux de Bachelard, Eliade et Durand sur l'initiation et l'imaginaire, on a toujours le souci de rattacher cette constellation initiatique a la tradition de la littérature mythique au-delà des bornes temporelles de cette étude.

  • Titre traduit

    Rituals and patterns of initiation in a series of works (1970-1980)


  • Résumé

    This thesis intends to study the return of rituals and patterns of initiation in a series of works published between 1970 and 1980, essentially in texts written by Tournier, Gracq, Grainville, Farragi and Louis-Combet. These authors and the traditional rules of initiation are presented first, then one deals with narrative forms and characterization in the different texts -particular attention is given to the waning of the figure of the master. The initiatory space is also duly considered and one aims at defining the aesthetics of the texts as a poetry of secrecy. The thesis wishes to replace this literary trend in the decade 1970-80, showing how much these works reflect the mutations and fears of their time. Drawing inspiration from the works of Bachelard, Eliade and Durand on initiation and imagination, the author is ever at pain to link this initiatory constellation to a tradition of mythical literature, beyond the temporal bounds of his study.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (442 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 278 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?