Effets de la polarisation dans les communications et radars h. F. (3-30 mhz)

par PHILIPPE PARION

Thèse de doctorat en Traitement du signal et télécommunications

Sous la direction de Louis Bertel.

Soutenue en 1997

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de cette these est de modeliser et de quantifier les effets de la polarisation sur les ondes h. F. (3 a 30 mhz), se propageant dans le canal ionospherique. Dans un premier temps, nous etablissons un modele global compose de plusieurs etapes importantes, qui decrit une liaison entre deux points. L'importance du type d'antenne d'emission est demontree de maniere originale, en etablissant des diagrammes de directivite associes aux deux modes o et x. Les effets du sol sont quantifies dans le cas des liaisons multi bonds. Nous definissons a la fois, une approche scalaire et vectorielle du canal pour introduire les polarisations differentes de chaque mode. Enfin, nous montrons l'interet d'utiliser un capteur vectoriel (compose de plusieurs antennes) a la reception. Dans un deuxieme temps, nous proposons deux methodes qui permettent de mesurer la polarisation des modes incidents, projetes sur un capteur forme de deux cadres croises. La premiere est basee sur la separation par frequence doppler (bande etroite). La deuxieme methode utilise la separation par temps de groupe (large bande), associe a un emetteur cooperant. A partir de mesures effectuees en bande etroite et en large bande, nous presentons des resultats qui sont compares aux simulations.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 142 P.
  • Annexes : 52 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1997/220
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.