Une nouvelle classe de composes oxyazotes : entites n-n dans des matrices oxydes

par LAURENT LE GENDRE

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Roger Marchand.

Soutenue en 1997

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude de l'oxydation d'oxynitrures appartenant a des types structuraux tres divers (perovskite, fluorine, spinelle, cubique nacl) a permis de definir une nouvelle classe de composes oxyazotes : les phases intermediaires. Cette denomination a ete choisie car ces produits d'oxydation apparaissent avant la transformation totale de l'oxynitrure en oxyde au cours du traitement thermique sous oxygene. Nous avons montre que toutes ces phases etaient caracterisees par une importante retention d'azote au sein d'une maille oxyde hautement lacunaire et isostructurale de l'oxynitrure precurseur. La formulation de ces nouveaux composes est voisine de m#n#+o#n#/#2n#x ou m designe l'ensemble des cations impliques (m = bata, law, lnti, y#2w, al, ti, cr ou nb). La quantite d'azote retenue dans ces phases est comprise entre 3,5 et 11% atomique. Il apparait de la simple lecture de cette composition que l'azote piege doit etre dans un degre d'oxydation proche de zero. Un premier modele de liaison de l'azote dans les phases intermediaires, resulte d'un parallele avec des structures existantes de la litterature. Dans ce contexte, on remarque qu'il existe un etat de liaison de l'azote couramment rencontre, aussi bien en chimie du solide qu'en chimie organique : il implique des paires nn en interaction avec un ou plusieurs elements metalliques. Des etudes spectroscopiques, notamment par xps et raman, sont en accord avec cette hypothese. En effet, une phase intermediaire presente, en spectroscopie de photoelectrons, un pic xps n1s voisin de 403 ev compatible avec l'existence d'entites n#2 dans un environnement symetrique. La signature raman de ces phases est bien un pic proche de 2330 cm#-#1, valeur caracteristique de la bande de vibration de n#2.

  • Titre traduit

    A new class of mineral compounds containing dinitrogen-metal bonds


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 188 P.
  • Annexes : 190 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1997/225
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.