Adherence de porphyromonas gingivalis aux cellules epitheliales : caracterisation du couple ligand-recepteur

par LAURENCE DU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MARTINE BONNAURE MALLET.

Soutenue en 1997

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de cette etude est de caracteriser le couple ligand-recepteur implique dans l'adherence de porphyromonas gingivalis aux cellules epitheliales. Des anticorps monoclonaux (acms) ont ete produits pour caracteriser les adhesines bacteriennes (ligand). L'identification du ligand a ete resolue par immuno-affino-electrophorese en presence de proteines membranaires de cellules epitheliales. Cinq acms ont ete obtenus et leur reactivite a ete testee par immuno-empreinte et par inhibition de l'adherence evaluee par cytometrie de flux. Les immuno-empreintes ont revele des polypeptides de 28, 42, 43 et 49 kda. Ces resultats ont montre que les les adhesines sont associees aux fimbriae et a l'adhesine hemagglutinante ha-ag2. Les acms produits ont ete utilises afin d'etudier la distribution antigenique des fimbriae et de ha-ag2 parmi une collection de souches d'origine humaine et animale des genres porphyromonas, prevotella et bacteroides. Les resultats ont montre que les fimbriae et ha-ag2 sont specifiques a l'espece p. Gingivalis. Les etudes sur l'identification du recepteur ont montre que p. Gingivalis n'utilise pas de structures moleculaires d'adherence de type integrine ou cadherine suggerant un mecanisme d'entree dans la cellule de type gachette. Une proteine de 170 kda composee de plusieurs unites a ete identifiee par immuno-empreinte comme structure receptrice aux adhesines de p. Gingivalis. Les etudes biochimiques ont mis en evidence l'importance de l'acide sialique dans l'interaction du microorganisme avec son hote par rapport aux sucres.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 106 P.
  • Annexes : 206 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1997/144
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.