Ultrafiltration de proteines par des membranes inorganiques modifiees en relation avec l'environnement physico-chimique

par David Lucas

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Bernard Chaufer.

Soutenue en 1997

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude porte sur la modification chimique de membranes d'ultrafiltration inorganiques, la caracterisation physico-chimique des proteines et des materiaux en presence de proteines dans differents environnements et la filtration de proteine, l'objectif final etant le fractionnement de proteines. Les membranes inorganiques (peau filtrante en zircone) et la zircone modele sont modifiees chimiquement par depot de polyethyleneimine ou par greffage de fonctions chimiques echangeuses d'anions ou de cations. La mobilite electrophoretique est utilisee pour la caracterisation physico-chimique des proteines libres et de la poudre de zircone modele en presence de proteines dans differents environnements physico-chimiques. La transmission d'une proteine est controlee par les effets de repulsion electrostatique entre la proteine libre et la membrane (modifiee) colmatee. Ainsi la transmission du lysozyme varie de 0 et 100 % en changeant uniquement la nature chimique de l'electrolyte, le ph et la force ionique. A partir des mesure de la mobilite electrophoretique, un modele de transmission de proteine a ete elabore ou la vitesse de migration electrophoretique de la proteine s'oppose a la vitesse de convection. Finalement la separation de melanges de proteines (lysozyme/lactoferrine, lysozyme/ovotransferrine et concentre de proteines du lactoserum) a ete effectuee. Il est alors montre que la modification chimique de la membrane et l'ajustement de l'environnement physico-chimique permettent d'ameliorer la selectivite du fractionnement par rapport a celles des membranes inorganiques non modifiees.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 160 P.
  • Annexes : 200 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1997/162
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.