Les fonctions speciales et les representations des groupes pour la reconnaissance de formes application a l'imagerie medicale

par MOURAD ZRIBI

Thèse de doctorat en Traitement du signal et télécommunications

Sous la direction de Alain Hillion.

Soutenue en 1997

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude montre la possibilite d'application des fonctions speciales et des representations des groupes en reconnaissance de formes. En ce qui concerne les fonctions speciales, nous avons propose un nouvel algorithme em (estimation-maximisation) non parametrique base sur la methode des fonctions orthogonales. Cet algorithme a pour but d'identifier le melange non parametrique, ce qui revient a l'estimation d'un nombre fini mais variable de parametres. L'application de cette methode en segmentation bayesienne non supervisee des images a deux avantages. D'une part, elle ne suppose pas des hypotheses sur le type de lois du melange et d'autre part, la generalisation au cas multivarie peut se faire sans peine ce qui permet de realiser aisement les segmentations contextuelles. Par l'approche de la theorie des representations des groupes, des descripteurs invariants et stables par rapport au groupe des deplacements de l'espace euclidien a trois dimensions pour des objets a niveaux de gris sont construits. L'expression de ces descripteurs est obtenue par la definition d'une pseudo-transformee de fourier sur ce groupe verifiant le theoreme du retard generalise. Ces descripteurs ne verifient pas le critere de completude de crimmins. Ceci n'est pas un inconvenient majeur car pour une large classe d'applications, ces descripteurs invariants sont suffisants. De plus, ces descripteurs invariants ne supposent aucune connaissance prealable sur le type de forme a etudier et prennent en compte l'information contenue dans la texture de l'objet. Nous exploitons les liens entre ces invariants et les transformees de fourier usuelles, pour construire un algorithme de calcul rapide. Ces nouvelles techniques sont introduites pour la modelisation des images medicale volumiques. Cette modelisation conduit a une importante compression des donnees et permet de quantifier les differences entre les representations de plusieurs objets de maniere plus precise.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 186 P.
  • Annexes : 162 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 621.382 ZRI fon
  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1997/142
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.