Caracteristiques moleculaires et fonctionnelles des lymphocytes t dans la sclerose en plaques : repertoire v beta, specificite et profil de production de cytokines des cellules du sang peripherique et du lcr

par Brigitte Birebent

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Bernard Genetet.

Soutenue en 1997

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de notre travail etait d'examiner les caracteristiques moleculaires et fonctionnelles des lymphocytes t dans la sclerose en plaques (sep). Nous n'avons pas observe de difference significative entre les patients sep et les temoins concernant la frequence des cellules specifiques de la proteine basique de la myeline (mbp) dans le sang peripherique. La comparaison entre les frequences obtenues pour des suspensions de pbmc et de pbmc depletees en cellules cd8+ a mis en evidence un systeme de controle de l'activation des cellules specifiques de la mbp medie par les lymphocytes t cd8 chez 8/17 individus etudies. L'absence de cette regulation concerne plus de patients que d'individus sains : 6/10 patients contre 3/7 temoins. Chez 12 patients, nous avons effectue une analyse quantitative du repertoire v des lymphocytes t du lcr a l'aide d'anticorps monoclonaux specifiques de 12 familles v. Nous avons observe chez 10 patients des differences entre le repertoire v des lymphocytes t du lcr et du sang peripherique avec la surrepresentation d'une ou de deux familles v. Les genes v surexprimes dans le lcr etaient variables d'un individu a l'autre. L'examen du repertoire v des clones t generes a partir des lymphocytes t du lcr et du sang peripherique d'un patient a mis en evidence une frequence elevee de clones v6 dans le lcr. La determination des capacites de production de cytokines (i1-2, i1-4, ifn-, tnf-) des clones a revele que la majorite sont de type tho (18/20). 2 clones sur 20 presentaient un phenotype de type th1 (secretion d'ifn- mais pas d'i1-4). La comparaison avec les capacites de production des clones t du sang peripherique a montre que les clones tho du lcr produisent des quantites d'ifn- et d'i1-4 plus importantes que ceux du sang peripherique. Les resultats obtenus en testant differentes techniques de culture afin d'expandre les lymphocytes t du lcr specifiques de la mbp ont montre que l'introduction d'au moins une phase de stimulation en condition non-specifiques est necessaire pour mettre en evidence ces cellules autoreactives in vitro.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 267 P.
  • Annexes : 301 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1997/88
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.