Etude des antigenes de surface de mycoplasma penetrans, un mycoplasme nouveau associe a l'infection par le v. I. H

par Olivier Neyrolles

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de HENRI WROBLEWSKI.

Soutenue en 1997

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Au sein des mollicutes, mycoplasma penetrans est une espece isolee a partir de l'urine de patients infectes par le vih. Ce mycoplasme est capable de penetrer a l'interieur de cellules eucaryotes, d'ou son nom. In vitro, il induit une reponse immunitaire complete, avec proliferation cellulaire, blastogenese et expression de marqueurs d'activation. Des etudes sero-epidemiologiques ont permis de preciser la prevalence de m. Penetrans chez les patients infectes par le vih: elle varie de 12 a 41% selon les etudes, alors qu'elle est faible chez les donneurs de sang (<1%). La preparation antigenique du mycoplasme utilisee dans les tests de sero-diagnostic est un extrait triton x-114 contenant deux polypeptides majoritaires de masse moleculaire apparente 35 et 38 kda (p35 et p38). Le travail presente est une etude d'antigenes de surface de m. Penetrans: lipoproteines et polysaccharide capsulaire, et portent sur: l'isolement, le sequencage et la caracterisation du gene codant pour la p35m ainsi qu'une demonstration de l'acylation de ce polypeptide ; la cyto-localisation de cette lipoproteine, quelques-unes de ses caracteristiques antigeniques dont une cartographie de ses epitopes b lineaires avec des serums provenant d'animaux immunises ou experimentalement infectes, ainsi que de patients infectes par m. Penetrans. Par ailleurs cette etude a mis en evidence l'apparition spontanee in vitro de variants de m. Penetrans n'exprimant pas la p35 ; l'isolement de m. Penetrans chez une patiente sero-negative pour le vih, cas unique jusqu'a ce jour, et hospitalisee avec un syndrome primaire des anti-phospholipides. Nous avons realise en particulier la comparaison phenotypique d'une des souches isolees avec la souche type de m. Penetrans, et une analyse de la reponse serologique, atypique, chez cette patiente ; la mise en evidence et la caracterisation de certaines proprietes biochimiques d'un materiel capsulaire que nous avons decouvert a la surface de m. Penetrans


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 240 P.
  • Annexes : 226 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1997/63
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.