Contribution a la sauvegarde du baudet du poitou par la mise au point d'une technique de transfert d'embryon

par ORLANDO MARCELO VENDRAMINI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Daniel Tainturier.

Soutenue en 1997

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de notre essai de transfert embryonnaire chez les anesses de la race baudet du poitou est de multiplier quelques femelles de cette race en voie de disparition et de faire reproduire celles qui ne peuvent pas conduire leur gestation a terme ou qui tuent leur nouveau-ne a la naissance. L'analyse des resultats de la synchronisation des ovulations chez 38 anesses a pris en compte non seulement les deux protocoles utilises mais egalement l'effet saisonnier en separant les donnees du printemps et de l'ete. Pour l'ensemble de la population etudiee, 70% des ovulations se sont produites entre le 6eme et le 10eme jour apres l'arret du traitement. Les transferts d'embryons ont ete realises sur un troupeau de 6 anesses donneuses et de 12 receveuses demi-sang et anesses communes agees de 4 a 12 ans au cours des saisons de monte de 1995 et 1996. Les anesses donneuses ont ete inseminees avec de la semence fraiche et la recolte d'embryons a eu lieu 6 a 8 jours apres ovulation ou apres la derniere ovulation lors d'ovulations multiples. La methode a ete celle preconisee par lagneaux et al. (1988) de l'inra. Les embryons sont identifies, mesures, et leur aspect morphologique est evalue. Ils sont laves dans des bains successifs de milieu sterile identique dans sa composition au milieu de collecte. Ils ont ete ensuite deposes soit par voie cervicale soit par voie chirurgicale (laparotomie sur la femelle debout) avec un minimum de liquide dans le corps de l'uterus des anesses receveuses. Au cours de 1995, 16 recoltes ont ete effectuees, 7 embryons trouves et 5 transferes sans succes quelque soit la voie de transfert (cervicale et chirurgicale). Pendant la saison de monte 1996, nous avons effectue 17 recoltes et avons obtenue 14 embryons transferables (morphologiquement de bonne qualite). Sept jours apres transfert embryonnaire (6 embryons par voie chirurgicale et 8 par voie cervicale dont 2 transferes a une meme receveuse), 3 gestations ont ete obtenues. Deux gestations par voie cervicale dont une gemellaire et une gestation par voie chirurgicale. Avant l'implantation embryonnaire c'est a dire aux alentours du 33eme jours, trois resorptions embryonnaires dont l'une des 2 vesicules jumelles ont ete observees. Une seule gestation se poursuit actuellement (300 jours de gestation). L'eventuelle decharge de pgf2 qui serait induite par le transfert d'embryon n'est pas suffisante pour provoquer la chute significative du taux de progesterone chez les groupes d'anesses etudiees. On peut conclure que le transfert embryonnaire ne provoque pas de luteolyse precoce qui est un facteur limitant la gestation. Les faibles resultats obtenus apres transferts d'embryons sont du notamment a la presence d'une anomalie chromosomique (translocation 1 / 4) dans une population d'effectif reduit et a haut degre de consanguinite. La gestation en cours est la premiere obtenue apres transfert embryonnaire dans cette race et ouvre des perspectives d'avenir interessante pour sa proliferation et sa sauvegarde

  • Titre traduit

    Embryo transfer in poitou breed jennies: first attemps


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 218 P.
  • Annexes : 203 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1997/222
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.