Synthese et proprietes de complexes organo-fer bi- et tri- nucleaires sous differents degres d'oxydation

par TANIA WEYLAND

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Claude Lapinte.

Soutenue en 1997

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce memoire decrit la synthese et la caracterisation de nouveaux complexes bi- et tri- nucleaires du fer fe(#5-c#5me#5)(#2-dppe) a ligand pontant polyethynylbenzene. L'acces aux complexes (fe(#5-c#5me#5)(#2-dppe)(cc)#21,3-c#6h#4 (6) et fe(#5-c#5me#5)(#2-dppe)(cc)#31,3,5-c#6h#3(11) a ete possible en une seule etape. En outre, le complexe trinucleaire du fer(ii) a ete caracterise par une structure radiocristallographique. Des oxydations selectives par le sel de ferricinium permettent d'acceder a une famille de composes stables et isolables ne differant entre eux que par leur nombre d'electron de valence. L'etude par voltammetrie cyclique a permis d'etablir qu'il existait une interaction entre les centres metalliques. En outre, la premiere determination directe de la constante kc d'un systeme trinucleaire a ete realisee. L'etude des proprietes des composes a valence mixte et des complexes du fer(iii), ont montre que l'oxydation est centrometallee. De plus, les complexes bi- et tri-nucleaires possedant au moins deux electrons celibataires presentent un couplage ferromagnetique, mis en evidence par spectroscopie rpe (t = 80 k). La structure cristallographique du complexe fe(#5-c#5me#5)(#2-dppe)(cc)#21,3-c#6h#4pf#6 (6pf#6) a ete etablie par diffraction des rayons x et a montre que l'electron de valence de ce compose est localisee. Les spectroscopies mossbauer, ir, rpe et les spectres electroniques des complexes a valence mixte ont permis d'etablir que le transfert d'electron intramoleculaire est lent a l'echelle de temps de ces spectroscopies (<10#-#6s#-#1). Le couplage electronique a ete determine a partir de l'etude de la bande d'intervalence dans la region pir. En outre, le couplage electronique de l'espece monocationique 11pf#6 est superieur a celui du complexe bicationique 11pf#6#2 dans cette serie. Cette famille de complexes a egalement revele des proprietes en optique non lineaire et les valeurs de sont parmi les plus elevees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 231 P.
  • Annexes : 212 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1997/31
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.