Representations finies de comportements concurrents

par Vincent Schmitt

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Philippe Darondeau.

Soutenue en 1997

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail concerne les modeles de comportements concurrents, tels les domaines ou les structures d'evenements, en rapport avec les automates et les reseaux qui les engendrent. On etablit quelques elements de la theorie des correspondances entre automates, domaines et structures d'evenements. On generalise la theorie du depliage existant pour les automates concurrents, aux c-graphes, qui sont des graphes dont l'ensemble des arcs est muni d'une operation partielle de residu. On montre que les di-domaines (domaines d'evenements coherents distributifs) sont les cr-domaines (ou concurrency domains) dont les ensembles ordonnes de compacts sont semi-modulaires inferieurement. On introduit les cr-structures qui generalisent les structures d'evenements generales et donnent lieu a un theoreme de representation pour les cr-domaines. Les automates concurrents et les reseaux sont consideres comme des presentations des structures qu'ils engendrent. On se concentre sur les problemes lies aux presentations finies pour les domaines. On montre que la completion distributive des domaines d'evenements ne preserve pas la propriete d'etre engendre par un automate fini. On prouve que les di-domaines coherents engendres par automates trace finis sont egalement engendres par les automates trace pleins - ou systemes de transitions asynchrones - finis. On introduit les automates geometriques pour lesquels la relation de concurrence est codee par la geometrie du graphe de transitions. On montre que tout automate stable fini se deplie partiellement en un automate geometrique fini. Le probleme de la synthese de reseaux se formule comme suit. Etant donne un automate fini, il s'agit de determiner s'il correspond au graphe de cas d'un reseau et dans l'affirmative de construire ce reseau. On introduit les reseaux a bascules qui sont des reseaux conditions/evenements generalisant les reseaux elementaires et pour lesquels le probleme de synthese admet une solution polynomiale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 157 P.
  • Annexes : 30 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1997/19
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.